Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 2. Episode 10.

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 2. Episode 10.

Designated Survivor // Saison 2. Episode 10. Line of Fire.


C’est le dernier épisode de l’année avant le retour de la série l’année prochaine et je dois avouer que je m’attendais à mieux pour me donner envie de revenir. Cependant, cet épisode reste intéressant dans sa construction, permettant de casser un peu la routine en attendant qu’un personnage important ne meurt (et l’on sait déjà qui c’est). Sauf que l’approche utilisée n’est pas vraiment la bonne. Surtout quand les moments les plus émotionnels de l’épisode ne sont pas suffisamment bien cuisinés. Le scénario n’utilise pas l’émotion de façon intelligente. On se retrouve alors avec un truc légèrement ennuyeux, qui n’a pas l’impact que cela devrait avoir. On devrait avoir envie de verser une larme avec la mort d’Alex, pour Hannah et Damien, etc. Mais non, Designated Survivor ne fait rien de vraiment palpitant pour régler ses propres problèmes. Quand une série décide de privilégier les intrigues aux personnages et relations qu’ils entretiennent alors il est difficile de se sentir concernés. Car les intrigues passent mais sans s’attacher aux personnages cela n’a pas de grand intérêt. C’est dommage car les trois intrigues de cet épisode ne sont pas mauvaises mais elles n’ont aucun impact sur le téléspectateur. Que cela soit Alex qui tente de conclure l’enquête du FBI, Hannah qui chercher à confirmer l’innocence ou la culpabilité de Damien ou encore Emily qui doit faire face à une mère qui refuse une procédurale médicale qui pourrait sauver la vie de sa fille, à cause de la religion.

Encore une fois, Designated Survivor décide de parler de problèmes de religion, sauf que le résultat n’est pas suffisamment impactant. « Line of Fire » avait toutes les cartes en main pour réussir, mais à force de tomber dans tous les pièges on se retrouve alors avec un truc qui n’est pas plus palpitant que ça et surtout d’un point de vue émotionnel cela ne fonctionne pas autant que prévu. Fort heureusement que l’histoire d’Emily n’est pas si ratée que ça. Il faut bien avouer que le scénario est grandement aidé par la prestation d’Italia Ricci (personnage le plus intéressant de cette première partie de la saison). De plus, les scénaristes semblent lui offrir ce qu’ils ont de mieux en stock, ce qui n’est pas si mal que ça finalement. Même si certains trucs restent encore trop décevants pour réellement nous donner envie d’aller au bout de l’aventure. Finalement, moi qui avait envie de voir une conclusion intéressante pour me donner envie de revenir l’année prochaine, je me retrouve donc avec un épisode complètement décevant qui ne fonctionne pas aussi bien qu’il n’aurait sûrement pu l’être. En grande partie, Designated Survivor est une déception et encore plus cette année. Il est donc temps que les scénaristes se reprennent en main avant de perdre encore plus de téléspectateur qu’ils n’en ont déjà perdu.

Note : 4.5/10. En bref, encore une déception…

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article