Critiques Séries : Holly Weed. Saison 1. Episodes 1 et 2 (France).

Critiques Séries : Holly Weed. Saison 1. Episodes 1 et 2 (France).

Holly Weed // Saison 1. Episodes 1 et 2.


Holly Weed était l’un des projets de OCS que j’attendais avec la plus grande impatience. Créée par Daive Cohen (Les nouvelles aventures de Cendrillon), Lionel Dutemple (Les Tuche 2) et Arthur Benzaquen (Les nouvelles aventures d’Aladin, Platane), Holly Weed nous plonge dans un univers différent de ce que l’on a pour habitude de voir à la télévision. Certaines scènes de ces deux premiers épisodes sont assez sympathiques et surtout hilarantes. La série est grandement aidée par son casting qui interprète ses personnages de façon soignée. Car les acteurs n’en font pas des caisses ce qui permet de croire un minimum ce que l’on raconte. La direction d’acteurs est top, alors que certaines blagues parfois limites s’avèrent être hilarantes (frapper une grand mère ? même pas peur !) mais la série ne fait jamais trainer en longueur ses histoires et nous offre alors des moments de vie étonnants avec ces personnages farfelus. De plus, la série est grandement aidée par le rythme qu’elle met en place. La musique à côté de ça donne un côté suranné à cette série mais cela participe à l’humour de la série et je trouve ça assez étonnant finalement.

25 tonnes de résine de cannabis s’échouent sur la plage d’un village d’une petite île du bassin aquitain, sinistré par le chômage. Que faire de cette encombrante denrée ? La survie du village passe par l’exploitation de cette  aubaine par tous les habitants, qu’ils y soient favorables ou pas, bouleversant leur quotidien et leurs convictions morales...

Pour une comédie comme ça, Holly Weed se devait de transgresser les règles. Il n’y a donc pas de morale (car la série implique la loi et la religion dans cette aventure tout de même) mais c’est déjanté car tous les personnages ont un peu une case en moins, ce qui les rend forcément beaucoup plus attachants. Cela fait plaisir de voir des comédies franchouillardes raconter des histoires originales. Car mine de rien, c’est un peu le but de cette série finalement. Surtout que l’histoire est bien imaginée avec ses retournements de situation qui fonctionnent et donnent surtout envie d’aller sur une petite île en faillite, trouver de la drogue et la vendre. Entre ces deux épisodes, il y a pas mal de choses étonnantes que la série participe à développer de façon assez intelligente. Finalement, Holly Weed nous fait passer de bons moments et il reste dix épisodes à découvrir de cette série, ce qui veut dire que j’ai hâte de voir la suite. Surtout que les décors et le casting participent vraiment à nous faire passer un bon moment sans trop de déplaisir.

Note : 7.5/10. En bref, déjantée et immorale, une bonne comédie.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article