Critiques Séries : Stranger Things. Saison 2. Episodes 8 et 9.

Critiques Séries : Stranger Things. Saison 2. Episodes 8 et 9.

Stranger Things // Saison 2. Episodes 8 et 9. Chapter Eight : The Mind Flayer / Chapter Nine : The Gate.
SEASON FINALE


Alors qu’une saison 3 de Stranger Things est confirmée pour 2019 (oui, il faudra patienter un peu), la saison 2 s’est conclut de façon bien plus intéressante qu’elle ne s’est recentrée au milieu. Après les deux épisodes précédents, qui avaient leurs défauts, ces deux épisodes permettent de rassembler tout ce que la saison a fait de mieux et de façon plutôt intelligente. La série nous replonge alors avec « The Mind Flayer » dans de l’horreur pure et dure, ce que Stranger Things a toujours su faire de mieux en somme. C’est un épisode avec de l’action et de l’horreur mélangés de façon plutôt intelligente. Alors que Hawkins Lab devient une sorte de La Cabane dans les Bois bis, c’est a certains moments une sorte de Jurassic Park des enfers. Et finalement, ça fonctionne plutôt bien avec tout le gore qu’il fallait dedans. Avec la coupure de curant à Hawkins Lab, personne ne peut sortir ou entrer ce que veut dire que Joyce, Will, Mike, Hopper et Owens sont coincés avec des Demo-dogs (version juvéniles des Demogorgon). Le reste des personnages est alors un peu exclu de l’histoire avec quelques scènes ici et là. Cet épisode bénéficie aussi de l’aide des créateurs de la série puisqu’il a été à la fois mis en scène et écrit par les frères Duffer.

Hopper devient alors une sorte d’action man : tuant des monstres, sauvant un enfant, faisant en sorte que tout le monde soit sain et sauf, etc. Et c’est bien plus que ce que l’on peut espérer de la part d’Hopper d’une certaine façon. L’épisode joue intelligemment avec tous les éléments qu’il a en main afin de faire avancer la saison et surtout nous conduire petit à petit à la scène finale. Nos joueurs de Donjons & Dragons vont alors mettre en place un plan ensemble afin d’utiliser les connaissances de Will sur l’ennemi sans pour autant laisser l’ennemi l’utiliser en retour. Et bien entendu, le but de cet épisode est aussi de nous faire patienter jusqu’à la conclusion de la saison. Dans le season finale de la saison 1, des promesses ont été faites, et alors que la saison 2 se conclut, les promesses sont belle et bien tenues. Certaines promesses étaient énormes et difficiles à comprendre : une porte vers une autre dimension devait être fermée, une bête devait être tuée, et bien d’autres choses. Certaines choses étaient presque impossibles à délivrer mais je suis heureux du résultat. « The Gate » est une occasion en or de répondre aux questions et surtout de tenir les promesses faites par la série à la fin de la première saison (et au début de celle-ci).

El parvient alors à retrouver sa place au sein de l’histoire de façon un peu plus intelligente que l’on aurait pu imaginer au départ. Surtout après l’épisode 1.07 qui n’était pas spécialement ce que Stranger Things a pu faire de mieux dans le genre. Le Snow Ball est à côté bien plus qu’un épilogue un peu facile. C’est aussi plus qu’un retour à la vie normale, c’est un nouveau chapitre dans l’histoire de Stranger Things. C’est l’âge de l’adolescence qui pointe son nez pour les enfants, et pour les parents la série vient rappeler que leurs enfants sont en train de grandir. Au delà du joli moment qu’est celui où Mike et El partagent enfin une danse promise depuis longtemps ou encore Lucas et Max qui partagent leur premier baiser, c’est l’expérience de Dustin qui finalement semble être la plus intéressante et/ou la plus touchante. Finalement, Stranger Things parvient surtout à conclure une saison souvent confuse et moins efficace que la première. Et la conclusion est suffisamment solide pour laisser une bonne impression globale de la saison, car tout ce qui a été fait prend son sens et fonctionne finalement mieux que l’on aurait pu le croire au départ.

Note : 9/10. En bref, solide conclusion à une saison semée d’embuches.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article