Critiques Séries : The Marvelous Mrs. Maisel. Saison 1. Episodes 4 et 5.

Critiques Séries : The Marvelous Mrs. Maisel. Saison 1. Episodes 4 et 5.

The Marvelous Mrs. Maisel // Saison 1. Episodes 4 et 5. The Disappointment of the Dionne Quintuplets / Doink.


Des questions sont posées, des réponses sont données et The Marvelous Mrs. Maisel continue de briller. Notamment « Doink » (1.05) qui permet d’aller encore un peu plus en profondeur dans la vie des personnages et notamment de notre héroïne. Mais l’ouverture de l’épisode précédent est absolument brillante. J’en garde encore le souffle coupé. Midge déménage de l’appartement qu’elle partage avec Joel. Tout cela permet aussi de croiser le tout avec des souvenirs joyeux de son mariage. Les images sont belles et permettent de voir ce que tout cela est devenu d’une façon plutôt intéressante finalement. En tout cas, bien plus que l’on ne pourrait l’imaginer au départ. Et au fil des scènes on voit à quel point tous les beaux souvenirs ont laissé place à une amertume, à quelque chose de plus mélancolique et beaucoup moins joyeux dans la vie de Midge. C’est un point de vue que The Marvelous Mrs. Maisel est en train de nous donner mais le point de vue est celui qu’il fallait car c’est le plus intéressant de tous. Mais Rose est heureuse d’avoir sa fille à nouveau chez elle, même si elle raconte des mensonges aux voisins sur les raisons pour lesquelles Midge passe tant de temps dans le bâtiment par exemple.

Et de ce point de vue là, The Marvelous Mrs. Maisel sait être intéressante et intelligente car elle n’en fait jamais des tonnes, juste ce qu’il faut pour nous émouvoir et nous avoir dans son camp. L’histoire est belle et les personnages aussi. Car The Marvelous Mrs. Maisel ce n’est pas que le monde du spectacle, c’est beaucoup plus que ça et d’ailleurs c’est ce qui fait le charme de cette série finalement. Susie de son côté est intéressée par le fait que la vie de Midge prenne un tournant, notamment en imprimant des cartes de visite afin de mieux pouvoir représenter Midge. Et cet épisode nous permet d’en apprendre un peu plus sur Susie aussi, mais également sa relation avec Midge. Le passage dans ce magasin de disques est intéressant et permet de resserrer des liens. Le seul truc que je n’ai pas forcément apprécié dans cet épisode ce sont les petites blagues qui ne permettent pas de s’imprégner autant que l’on veut de l’univers. Mais « Doink » permet de changer un peu tout cela dès la scène d’ouverture. Cet épisode est pour moi le meilleur de la saison pour le moment et c’est donc sans regrets que l’on peut se plonger dans cet univers. Dans The Marvelous Mrs. Maisel, la féminité est importante, tout comme séduisante. C’est excitant de voir une série parlant de sexisme de façon aussi intelligente tout en laissant ses personnages féminins grandir.

Plutôt que de parler du sexisme à travers les années, la série prend le sujet entre les mains et le brise à sa façon grâce à des personnages féminins emblématiques. Surtout en voyant Midge traverser à travers le monde avec la joie et la confiance en soi qu’il faut. Dans la scène d’ouverture elle travers le grand magasin où elle a un entretien alors qu’une jolie chanson joue en fond. J’ai d’ailleurs trouvé que la musique et la scène collaient parfaitement. C’est tout ce que j’attends de la part de cette série. La série s’amuse donc à faire évoluer ses personnages. Notamment quand l’entretien de Midge ne se passe pas comme prévu et finie par demander à devenir une vendeuse de rouge à lèvres. Midge est excitée pour l’opportunité qu’elle a ici de vivre une toute nouvelle aventure. En soit, il n’y a rien de spécialement neuf dans The Marvelous Mrs. Maisel, notamment car Amy Sherman-Palladino a déjà fait tout un tas de choses dans ses précédentes séries, mais sa façon de faire me plaît. De plus, le côté Woody Allen de la chose rend le tout d’autant plus brillant. En tout cas, à mon goût.

Finalement, The Marvelous Mrs. Maisel trouve donc une façon comme une autre de faire les choses qui se trouve être brillante la plupart du temps. C’est étrange de voir une série comme The Marvelous Mrs. Maisel ne jamais se tromper mais il est vrai que c’est rare de la voir se tromper. J’ai déjà hâte de voir la suite de la saison.

Note : 7/10 et 10/10. En bref, deux solides aventures une fois de plus.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article