Critiques Séries : This is Us. Saison 2. Episode 10.

Critiques Séries : This is Us. Saison 2. Episode 10.

This is Us // Saison 2. Episode 10. Number Three.


Difficile de savoir comment appréhender « Number Three » au premier abord, notamment car les deux épisodes précédents ont créé certaines attentes. De plus, ce n’est pas si facile que ça que de parler du système de famille d’accueil aux Etats-Unis mais This is Us sait très bien comment s’y prendre. La série nous raconte alors une histoire au sujet d’une famille d’accueil qui est bonne pour tout le monde impliqué et s’achève avec un joli message, plein d’espoir. Car This is Us aime parler d’espoir. On a déjà pu voir des intrigues de ce genre là dans The Fosters (en mieux tout de même je dirais) mais This is Us sait très bien ce qu’elle dit et comment elle doit le dire. Du coup, le spectacle est entier et intéressant. Ce n’est peut-être pas le parent parfait mais peu de parents sont parfaits. Peut-être aussi car ce n’est pas le but qu’ils soient parfaits. Les parents ont besoin de faire des erreurs, comme les enfants, afin d’apprendre une leçon et aller de l’avant. Sans compter que sans enjeux, une série n’a pas de grand intérêt. Mais This is Us sait très bien comment faire alors le spectacle est réussi. Randall est donc le dernier personnage parmi les « Big Three » de la série sur lequel cet épisode décide de se concentrer. Après Kevin (« Number One ») ou Kate (« Number Two »), This is Us donne alors une belle opportunité pour Randall.

Randall était l’an dernier l’un de mes personnages préférés voire mon personnage préféré de la série. Il continue d’être ce personnage que j’aime beaucoup car il sait créer de l’émotion, à la fois dans le passé avec son père adoptif mais aussi dans le présent. Cet épisode change aussi un peu des deux précédents car il décide de nous offrir un angle beaucoup plus large afin de parler de la vie de Randall. Alors que l’angle était un peu plus rétréci pour Kate et Kevin. Voir Jack faire visiter à son fils l’université d’Howard est un joli moment et les rencontres sont elles aussi intéressantes. Même si encore une fois c’est sur Randall avant tout que l’on se concentre. Le but est de raconter son point de vue. Par ailleurs, quand il fait sa petite visite du campus, Randall est alors entouré d’étudiants afro-américains avec son ami Keith. C’est donc un bel épisode qui permet de donner envie de voir le prochain. S’il est difficile de dire au voir à Dejà, Randall et Beth sont d’accord sur le fait qu’ils veulent accueillir un autre enfant sous leur toit. Il y a un joli message de solidarité dans cet épisode finalement et c’est pile poil ce qu’il nous fait. Finalement, This is Us est donc une petite et bonne surprise qui ne cherche pas à en faire des tonnes juste à nous faire passer de bons moments.

Note : 8/10. En bref, jolie conclusion des trois épisodes sur les trois personnages principaux de la série.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article