Critiques Séries : Black Mirror. Saison 4. Episode 3.

Critiques Séries : Black Mirror. Saison 4. Episode 3.

Black Mirror // Saison 4. Episode 3. Crocodile.


On ne peut pas spécialement dire que cet épisode de Black Mirror soit le plus inspiré de tous. En effet, il manque un petit truc dans cet épisode pour le rendre passionnant. Alors qu’une détective privée enquête sur un accident de la route assez banal, avec une technologie qui lui est propre, elle parvient à matérialiser de façon audiovisuelle des souvenirs de témoins. Mais ce qui est intéressant avec cette détective privée c’est le fait qu’elle va réveiller un souvenir différent en plongeant dans la mauvaise mémoire. On retrouve dans la mise en scène ce que John Hillcoat (La Route) sait faire de mieux, notamment en filmant ces étendues enneigées et ces lieux immenses avec une solennité qui lui est chère et propre. Mais le soucis avec lui c’est qu’il préfère son décor au casting de l’épisode. Du coup, le casting passe un peu à la trappe et l’on ne peut pas passer autant de temps que l’on veut avec eux. Ou ressentir ce qu’ils peuvent ressentir. Le truc avec cet épisode aussi c’est que la technologie utilisée n’est pas suffisamment exploitée dans la narration de l’épisode. On a alors l’impression que ce n’est qu’une astuce narrative pour tenter de faire évoluer l’histoire et le résultat est tout de même sacrément problématique et/ou décevant. Car la morale de l’histoire est plombée par une mauvaise utilisation des personnages.

Surtout que cette petite enquête poussive dans le froid tourne rapidement au vinaigre et au mauvais polar scandinave qui manque cruellement d’idées. Pour nous surprendre, l’épisode utilise alors tous les subterfuges du thriller sanglant et machiavélique sauf que cela manque de bonnes surprises et à l’issue de cet épisode, on ne peut qu’être complètement déçus. En tant que téléspectateur je suis étonné qu’un tel épisode ait pu être validé pour l’univers de Black Mirror. Comme quoi, Black Mirror peut parfois mal utiliser ce qu’elle sait faire le mieux. Du coup, je ne comprends pas trop ce qui était voulu avec cet épisode car il y avait largement de quoi faire et le résultat est bien loin d’être aussi satisfaisant que l’on aurait sûrement pu l’imaginer au départ. Tout de même il y a des tas de trucs qui ne collent pas et la résolution est tout de même sacrément lourde, comme si la série voulait en faire des caisses alors qu’elle aurait très bien pu faire les choses autrement, notamment avec une telle technologie qui dans un sens n’était pas si bête que ça à utiliser. Mais qui ne donne rien. Pourquoi autant de sang pour si peu de résultats narratifs ? C’est bête mais bon, je crois bien que le spectateur ne pouvait pas avoir droit à un tel récit… notamment quand on voit ce terrible enchaînement de meurtres.

Note : 4.5/10. En bref, poussif et inutile.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article