Critiques Séries : 9-1-1. Saison 1. Episode 6.

Critiques Séries : 9-1-1. Saison 1. Episode 6.

9-1-1 // Saison 1. Episode 6. Heartbreaker.


Bon, 9-1-1 prend vraiment de l’avance car la St Valentin c’est la semaine prochaine mais ils ont décidé d’en faire un épisode et finalement il a lieu cette semaine. Après en avoir appris un peu plus sur tous les personnages de la série, cet épisode parvient à tous les rassembler. Ce que j’ai pu adorer voir enfin Connie Britton dans cette caserne à partager une part de gâteau avec tout le monde. Le moment est de courte durée car le boulot est toujours présent, sauf que j’ai trouvé ce moment plein de tendresse et de légèreté utile et efficace. Cela permet de nous attacher un peu plus à 9-1-1 et l’alchimie qu’elle tente de créer entre les personnages. En prenant pour thématique la St Valentin, la série décide donc de raconter des histoires complètement différentes comme emmener sa petite amie en hélicoptère afin de la demander en mariage, et créer un moment un peu frissonnant (sauf que le garçon n’a pas compris que sa petite amie avait des problèmes cardiaques) ou alors une histoire de meurtre assez gore qui rappelle encore une fois que Ryan Murphy adore les cinglés et les mettre en scène. Et voir cette femme avec une hache de boucher est tellement drôle mine de rien. Je dois avouer que je ne m’y attendais pas du tout.

Il ne faut pas enchaîner trop de rendez-vous le même soir, surtout quand on ne connait pas les gens que l’on a en face de nous. Ils peuvent être complètement cinglés. Et c’était le cas de cette femme qui a décidé de tuer son date du soir. Mais cette partie de l’épisode est tellement fun et rappelle ces cinglés que Ryan Murphy adorait mettre en scène dans Nip/Tuck (l’une des plus marquantes est tout de même cette femme se faisant passer pour un agent de star et qui a tué le concurrent en le remplissant comme un ours en peluche). Et les dialogues sont là aussi plutôt marrants, comme cet échange entre Athena et Melora :

Athena - « Get your hands off me! »
Melora - « How am I supposed to cut your heart out if I can't touch you? »

Il y a vraiment de jolis moments dans cet épisode de 9-1-1 qui changent de ce que l’on a pour habitude de voir dans Chicago Fire. Car les deux séries sont différentes et je dirais que 9-1-1 aime beaucoup sa petite dose d’humour qui permet toujours de détendre l’atmosphère entre deux moments légèrement gores. L’épisode parvient aussi à développer l’histoire de Buck et Abby, ce qui est là aussi plutôt mignon alors que je ne m’y attendais pas du tout. Mais leur petit dîner (qui va se finir par un appel aux services de secours bien évidemment) était un joli moment à passer. Finalement, 9-1-1 sait encore une fois s’y prendre pour nous offrir un divertissement efficace même si la série ne cherche pas vraiment à être la plus intelligente de toutes.

Note : 7/10. En bref, un épisode plutôt fun et costaud pour la St Valentin.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article