Critiques Séries : Good Girls. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Good Girls. Saison 1. Pilot.

Good Girls // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Depuis la fin de Desperate Housewives, cela manquait un peu à la télévision l’histoire de femmes au foyer désespérées à qui il arrive des aventures palpitantes pour une fois dans sa vie. Good Girls c’est un peu comme Breaking Bad quand des gens bien se retrouvent tout d’un coup plongés dans une vie de crimes en tout genre. Il y a un truc qui fonctionne tout de suite dans ce premier épisode et c’est le rythme. La série prend le temps de présenter ses personnages et son histoire en empilant les scènes sans pour autant que cela ne soit étouffant. Mais la vraie force de cette comédie de NBC c’est avant tout son casting. Associer Retta (Parks & Recreation), Christina Hendricks (Mad Men) et Mae Whitman (Parenthood) était une brillante idée alors que l’alchimie entre les actrices fonctionne tout de suite. Si le scénario n’est pas toujours brillant, il fonctionne suffisamment bien pour donner envie de revenir grâce à des rebondissements efficaces eux aussi. C’est Jenna Bans (Desperate Housewives) qui a alors créée la série pour notre plus grand plaisir. Si pour le moment l’histoire a besoin d’être musclée afin de ressembler à quelque chose d’un peu plus consistant, les rebondissements de la fin (et notamment un mort) peuvent laisser imaginer que les héroïnes n’en ont pas fini après leur cambriolage.

Trois épouses et mères de famille de banlieue qui ont du mal à joindre les deux bouts et qui jugent qu'il est temps pour elles de prendre des risques décident de braquer le supermarché local avec une arme factice. Les trois meilleures amies s'aperçoivent rapidement que leur plan promet quelques déconvenues..

L’équilibre ici entre le drame et la comédie est bien trouvé, même si Good Girls pourrait être encore un peu plus travaillée mais cela me rappelle ces comédies britanniques que j’aime beaucoup ou encore le film français Bienvenue chez les Rozes. Il y a un bon mélange car les personnages sont charismatiques et savent tout de suite nous attacher à leurs aventures sans problèmes. On parvient à ressentir un peu mieux les situations terribles dans lesquelles elles sont plongées au fur et à mesure. Cela fait aussi plaisir de voir des femmes héroïnes à la télévision dans des aventures de ce genre là, notamment car l’ensemble sait fonctionner du début à la fin sans trop de difficultés. J’espère juste que Good Girls ne va pas tomber dans tous les pièges du genre car c’est facile de se retrouver sur la pente glissante après un solide premier épisode et ne pas trop savoir quoi raconter par la suite. Il y a quelques facilités narratives qui ne sont pas forcément les meilleures de toutes non plus, mais je sais que Good Girls a au moins le mérite de rester correcte et de savoir comment s’y prendre dans la plupart des choses qui se passent dans cet épisode. Je serais donc là pour la suite de la saison car après tout un divertissement est là pour nous faire passer un bon moment…

Note : 7/10. En bref, une belle entrée en matière malgré des défauts inhérents au genre.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article