Critiques Séries : Homeland. Saison 7. Episode 3.

Critiques Séries : Homeland. Saison 7. Episode 3.

Homeland // Saison 7. Episode 3. Standoff.


Quand Maggie dit dans cet épisode « We’ve been here before », on peut rapidement comprendre pourquoi. Est-ce que les scénaristes sont sarcastiques avec eux-mêmes ? C’est à se demander en tout cas quand on voit que Carrie est de retour dans son état le moins normal possible, incapable de distinguer ce qui est réel dans la conspiration gouvernementale qu’elle tente de démanteler et ses hallucinations. Après l’épisode précédent et cette histoire d’ordinateur bloqué, cet épisode joue encore une fois une carte où elle doit trouver un moyen de se sortir d’une bêtise qu’elle a elle même plus ou moins imaginée. Ce que je me demande cependant c’est pourquoi Carrie est aussi erratique dans cette saison 7. Disons que je me demande si c’est sa soi-disante tolérance au Lithium qui a rendu la drogue inefficace ou bien est-ce simplement qu’elle s’est convaincue de tout cela ? Il y a quelque chose d’intéressant à creuser dans la condition médicale de Carrie, mais je me demande ce que cela peut réellement donner à la longue. De plus, l’une des grandes différences par rapport aux saisons précédentes est que Carrie est désormais au chômage et surtout coupée du reste des personnages. Mais cela a un défaut : les scénaristes ont énormément de mal à l’intégrer au reste de l’intrigue et donc de la saison.

C’est probablement pour cela que Dante, un personnage qui a clairement dit qu’il ne veut plus rien avoir à faire avec Carrie, change plus ou moins d’avis. Et ces retournements de veste ne sont pas ce que Homeland fait de mieux ici. S’il y a des perspectives intéressantes pour la suite de la saison, je ne sais pas trop où est-ce que Homeland veut réellement aller cette année. Les différentes pistes que la série développe manquent cruellement de pertinence. Sans compter sur Saul, qui en plus d’être un bon personnage, n’arrive pas à nous faire oublier le reste. Qu’il soit pris en otage et sauvé si rapidement est un manque d’imagination des scénaristes qui n’ont pas su quoi faire et qui reviennent donc sur leurs pas. Pour le moment la saison manque cruellement de cohérence entre les intrigues et les personnages. Je sais bien que ce n’est que le troisième épisode et qu’il y a donc encore pas mal d’épisodes pour rectifier le tir mais j’ai l’impression que Homeland n’est plus capable de se transformer en phénomène comme elle a pu l’être par le passé. Claire Danes ne semble même plus trop croire en son personnage, ce qui rend Carrie d’autant plus ennuyeuse dans ses aventures alors que j’avais réellement envie d’être surpris.

Note : 4/10. En bref, Homeland ne s’est toujours pas réveillée…

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article