Critiques Séries : iZombie. Saison 4. Episode 1.

Critiques Séries : iZombie. Saison 4. Episode 1.

iZombie // Saison 4. Episode 1. Are You Ready For Some Zombies ?.


Avec la fin de la saison précédente, iZombie se devait d’entrer dans un nouvel ordre en rendant son histoire de zombies plus globale. Si cela n’a pas toujours été très réussi la saison dernière, j’espère que cette saison va apprendre des erreurs passées et tenter d’utiliser au mieux la série et ses personnages. Et si l’on assistait à une apocalypse zombie ? C’est en tout cas ce que cette nouvelle saison semble vouloir nous raconter. De plusieurs points de vue, iZombie se différentie de pas mal d’histoires de zombies qui ont utilisé l’apocalypse comme point de départ. Ici, c’est quelque chose que l’on vit réellement depuis le début. Seattle est donc maintenant en quarantaine, ce qui permet de développer toute une histoire complètement différente des saisons précédentes mais l’enjeu ici est de passer de la petite série de zombie à quelque chose de plus impressionnant. Le truc qui est finalement touchant avec cette série c’est que le virus et son développement a été fait pour des raisons cupides et de pouvoir. C’est Vaughn et Max Rager qui ont créé le virus et un groupe radical à Fillmore Graves a alors diffusé le virus dans Seattle. Le cas de la semaine utilise alors intelligemment ce que la série a développé depuis la seconde partie de la saison précédente et laisse espérer une suite assez palpitante. Tout cela est donc inclus dans la narration de cette saison et permet de lancer les hostilités.

De plus, iZombie parvient ici à présenter intelligemment les enjeux de la saison sans trop de problèmes. Blaine de son côté apparait un peu comme un personnage trop secondaire alors qu’il y avait largement de quoi faire avec lui d’une certaine façon. C’est en tout cas ce que je pensais. Major et Chase de leur côté sont bien mieux intégrés dans la dynamique de la série alors que la saison développe des intrigues autour d’eux qui ont un certain potentiel de faire évoluer iZombie dans une nouvelle direction. Clairement, cette saison est donc en train de s’installer dans cet épisode qui fait des efforts pour donner un nouveau souffle à la série. Reste aussi Ravi, que l’on avait laissé l’an dernier sur un cliffangher assez riche en émotions l’an dernier. Maintenant qu’il est un zombie (enfin en quelque sorte, je pense) et qu’il tente de créer un vaccin qui pourrait lui permettre de sortir de ce virus, le truc c’est qu’il a réussi. Sauf que le vaccin ne fonctionne pas de façon indéfinie, juste pour quelques semaines avant que les traits zombies ne réapparaissent. J’ai l’impression que Ravi est en tout cas la seule personne à Seattle qui tente de trouver un vaccin, ce qui est assez peu drôle…Finalement, la saison démarre bien même si les ajustements faits ont encore besoin de faire leurs preuves sur la longueur.

Note : 6/10. En bref, un lancement sympathique.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

pau 28/02/2018 16:54

Ouais les enjeux de cette série sont dorénavant plus importants et font écho à de vraies problèmes socio et géo-politiques..Mais pour ce qui est d'une série où on voit une apocalypse zombie en train d'avoir lieu..il y a eu Fear the Walking Dead non ? J'ai jamais regardé cette série mais je crois que c'était/c'est (je sais pas si ça existe toujours) tout son enjeu.
iZombie quant à elle essaie de conjuguer un côté trés comique (et léger) et donc des enjeux plus dramatiques, noirs et importants. C'est ambitieux, espérons qu'ils réussissent.