Critiques Séries : Les Bracelets Rouges. Saison 1. Episodes 1 et 2 (France)

Critiques Séries : Les Bracelets Rouges. Saison 1. Episodes 1 et 2 (France)

Les Bracelets Rouges // Saison 1. Episodes 1 et 2.


Les Bracelets Rouges n’est pas une création originale de TF1. C’est avant tout une adaptation de la série espagnole Poseres Vermelles (2011-2013) qui avait également connu une adaptation américaine appelée Red Band Society (2015) sur FOX et italienne appelée Braccialetti Rossi (qui a connu trois saisons et qui est toujours en cours de production). Le sujet de base de Les Bracelets Rouges reste délicat, il fallait donc que la série soit adaptée de façon intelligente afin de ne pas nous donner l’impression que TF1 a bâclé sa série. J’avais beaucoup aimé la série originale, moins le remake américain, du coup la question était de savoir sur la version française pouvait être aussi sympathique. Par chance, ces deux premiers épisodes sont suffisamment solides pour donner envie d’aller au bout de la première saison. Il faut bien avouer que le précepte de base de cette série est suffisamment original pour que l’on ne tombe pas dans tous les pièges de la série française que l’on a l’habitude de voir. Et TF1 s’est associé à un casting de haut vol avec notamment Pascal Elbé, Michaël Your, Camille Lou ou encore Mathieu Madénian. Toutes ces têtes ne sont pas forcément celles que l’on retient en premier mais c’est un joli produit d’appel qui vient nous donner envie de suivre les aventures de ces enfants malades. Car ce sont eux les héros de la série, pas les autres.

Malgré les maladies dont ils souffrent et qu’ils doivent combattre au quotidien, Thomas, Clément, Roxane, Mehdi, Sarah et Côme, qui forment la bande des Bracelets rouges, sont bien décidés à vivre à fond leur vie d’adolescent même si elle se déroule à l’hôpital. Entourés par des parents parfois impuissants, et encadrés par un personnel soignant qui tente de garder la tête froide, ils vont vivre, entre premiers émois amoureux, trahisons, rechutes et guérisons, des épreuves qui vont changer leur vie.

La série parvient ici à associer de jolies émotions palpables (notamment quand les parents parlent des maladies de leurs enfants) et un brin d’humour afin de ne pas non plus nous accabler sur le destin de ces personnages. Car entre ces jeunes il y a une bonne dose de second degré qui permet de créer une alchimie parfaite entre la partie adulte et la partie plus adolescente/enfantine de la série. L’avantage de cette adaptation, c’est qu’elle se rapproche énormément de la série espagnole originale. On sent que les créateurs ont tout fait pour que l’on ressente la même chose dans une ambiance plus franche. Les Bracelets Rouges ajoute à tout cela quelques bonnes leçons de morale qui permettent de rappeler à ceux qui regardent la série comment la vie est si précieuse et qu’il faut en prendre soin. On pourrait alors légèrement comparer Les Bracelets Rouges à Patients, un film sorti en 2017 au cinéma et qui m’avait bluffé par sa façon de faire passer de l’émotion de façon là aussi très soignée et intelligente. Les rebondissements tournent autour du milieu hospitalier et si cela reste correct par moment, c’est toujours fait de façon intelligente. Sans tomber dans le pathos dégueulasse, Les Bracelets Rouges a donc des tas d’atouts qui m’ont convaincu que TF1 n’est pas que productrice de mauvaises séries (même si elle est dans la mode des remakes à tire larigot).

Note : 6.5/10. En bref, des débuts plus qu’encourageants.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article