Critiques Séries : Living Biblically. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Living Biblically. Saison 1. Pilot.

Living Biblically // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Créée par Patrick Walsh (2 Broke Girls, Philadelphia) et adaptée du roman de A.J. Jacobs (Celebrity Deathmatch), Living Biblically se veut être une nouvelle comédie multi-cam dans la pure tradition de CBS, produite par Johnny Galecki (The Big Bang Theory). Se retrouver programmée en mi-saison n’est jamais vraiment un signe de qualité et on a alors l’impression que la série n’existe que pour délivrer cette petite réplique de la fin du premier épisode : « A priest, a rabbi, a lapsed Catholic, and a nonbeliever walk into a bar… » qui commence comme une mauvaise blague que l’on pourrait raconter en étant bourrés. Sauf que la série est laborieuse, comme cette petite réplique usée jusqu’à la corde. On suit alors les aventures de Chip, incarné par Jay R. Ferguson (Twin Peaks, The Real O’Neals) et qui n’est pas spécialement le genre de personnage que j’ai envie de suivre toutes les semaines. Il est athée et à un moment de sa vie, il décide de respecter la Bible et toutes ses directives durant un an. Derrière tout ce qui ne fonctionne pas et notamment l’humour, il y a quelque chose de presque charmant dans Living Biblically. Disons que la série se concentre sur la croyance d’une façon jamais explorée auparavant, tout cela de façon à ce que cela soit proche de l’aventure de Chip.

Arrivé à un tournant décisif dans sa vie, Chip Curry décide de débuter une nouvelle existence en passant une année entière à respecter la Bible à la virgule près. Pour respecter ce voyage spirituel, le jeune homme pourra-t-il compter sur l'aide de sa femme et de ses amis ?

En sachant que près de 90% des américains croient en un Dieu et que 70% sont identifiés comme Chrétiens, alors je suppose que Living Biblically n’est pas un si mauvais pari que ça de la part de CBS. Sauf que cela ne fonctionne pas spécialement car en faire une comédie n’est pas ce qu’il y a de plus palpitant. Cela me rappelle un peu ce que ABC a tenté de faire cette année avec Kevin Probably Saves the World (qui pour le coup est presque meilleure que Living Biblically). Notre héros est entouré d’une « God Squad » qui utilise alors les ressorts narratifs de tout ce qui se fait de plus médiocre dans le genre, entouré du Père Gene (incarné par Ian Gomez) et du Rabbin Gil (David Krumholtz). Si la diversité culturelle de cette comédie permet à celle-ci de rester plus ou moins moderne, il manque vraiment un coup de fouet au scénario qui pourrait nous donner envie d’aller plus loin. Je ne suis pas croyant mais je suis souvent fasciné par la façon dont la religion est traité à la télévision. J’étais curieux de voir ce que Living Biblically pouvait donner mais après avoir vu ce que cela donne ici, je pense que je vais passer mon chemin. Les efforts que Living Biblically aurait pu faire ne sont pas présents et la présentation des personnages, bien que rapide et efficace, ne laisse pas place derrière à suffisamment d’humour. Dommage.

Note : 4/10. En bref, une comédie décevante malgré un sujet au premier abord intéressant.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article