Critiques Séries : Mosaic. Mini-series. Episodes 3 et 4.

Critiques Séries : Mosaic. Mini-series. Episodes 3 et 4.

Mosaic // Mini-series. Episodes 3 et 4. Part Three / Part Four.


Dans le registre de la mini-série nous plongeant dans une histoire de meurtre, Mosaic est une belle petite réussite pour HBO. Il faut dire que Steven Soderbergh a su installer son climat, son style, même si par moment c’est assez frustrant. Dans « Zebra-Itis », la soeur d’Eric, Petra, s’engage enfin dans l’aventure de façon un peu plus prenante. Ce que je trouve dommage par moment avec Mosaic c’est qu’elle prend son temps mais on ne peut pas non plus le lui reprocher. Surtout quand on voit à quel point la série a décidé de casser la dynamique habituelle de ce genre de séries. C’est ici labyrinthique, mais dans le bon sens du terme avec des aller-retour sur les questions que l’on se pose alors que la série remet en cause chacun des personnages, laissant planer le doute. Ces deux épisodes ressemblent donc énormément aux deux premiers alors qu’il y a six épisodes en tout pour raconter l’histoire jusqu’au bout. Steven Soderbergh lance donc ici l’une des séries policières les plus inventives qu’il soit quand elle se concentre sur ses meilleurs éléments. La narration à plusieurs timeline est forcément efficace et donne à la série un ton particulier. Le réalisateur connait le genre car quand on regarde sa filmographie, on sait très bien dans quoi on met les pieds. De la franchise Ocean’s à Logan Lucky, il aime les histoires criminelles. Pas toujours de la même façon mais il y a derrière une recherche qui permet de rendre le travail final suffisamment cohérent.

Et c’est ce qui se passe avec Mosaic. Cette histoire n’est pas une histoire comme les autres. Ces deux épisodes permettent d’ajouter de nouvelles strates à la narration et de faire une sorte de testament ultime du réalisateur sur ce qu’il sait faire de mieux : raconter des histoires tout en insérant des histoires dans l’histoire. Le puzzle est machiavélique mais il fait réfléchir le téléspectateur plutôt que de l’endormir avec tout un tas de twists que l’on a l’impression d’avoir déjà vu des dizaines de fois auparavant. Chaque plan est encore une occasion de tout remettre en cause et cela permet de nous forcer à ne pas penser comme tout le monde, mais de faire d’autres éléments narratifs qui eux aussi permettent de questionner le téléspectateur sur sa capacité à comprendre une histoire de ce genre là. C’est minutieux et parfois un peu confus. Si les deux premiers épisodes étaient parfois plus lisibles, on sent que l’on pénètre ici le mystère de façon complètement différent. Et cela rend forcément le spectacle d’autant plus percutant. Le titre de la série explique déjà beaucoup de choses sur ce qu’il faut attendre de la part de Mosaic. Si l’on sait que chaque suspect de cette saison n’est pas forcément le meurtrier, la question est toujours de savoir qui est le responsable ?

De ce point de vue là, le travail qui est fait est intéressant. Olivia Lake est un personnage intéressant mais la série ne creuse pas encore suffisamment sa personnalité. Il en va de même des autres personnages que le scénario brosse par moment trop en surface alors que ces deux épisodes, au coeur même de Mosaic, devraient nous donner un peu plus d’informations sur eux et sur leurs vies personnelles. Cela ne veut pas dire qu’elle ne le fait pas mais disons que ce n’est pas suffisamment visible pour le moment. Je suis donc dans l’attente de toujours plus de réponses alors que la narration n’a de cesse de se jouer de nous et de notre perception des choses. En jouant au récit confus (car c’est le cas), Mosaic peut parfois un peu perdre un téléspectateur mais l’efficacité règne clairement dans la façon dont tout cela s’orchestre et les révélations se révèlent petit à petit. Il faut être très attentif bien entendu mais la perspicacité du récit permet de ne pas nous en détacher. Il faut aussi être adepte du style Soderbergh qui reste important dans cette série mais Mosaic a énormément de potentiel et en résulte alors un truc percutant, permettant de faire de Mosaic l’une des meilleures mini-séries de cette année pour le moment.

Note : 7.5/10 et 8/10. En bref, une solide suite.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

papatossa 17/02/2018 17:46

***Réalise un travail sérieux, rapide, discret et efficace***

Mes dons permettent de travailler sur des sujets aussi diverses que :
Amour perdu, retour de l’être cher, rituel de retour affectif rapide en 7 jours, le grand maitre marabout vaudou des retour affectif rapide, marabout puissant, marabout discret, marabout rapide, marabout vaudou sérieux des retour d'affection le plus efficace, difficultés dans le couple, mariage, divorce, chance aux jeux, réussite dans les affaires,
désenvoutement, retrait de mauvais sorts, protection contre les
dangers, protection de votre domicile, problèmes des familles,
problèmes de santé, impuissance sexuelle, addiction aux drogues et à
l’alcool ou au tabac, protection contre la sorcellerie, devenir riche, porte monnaie magique,
Réalisez tous vos rêves avec le grand voyant PAPA TOSSA.
N'hésitez pas à me contacter dans tous vos sitations, Tel: +229 97 63 86 57.
Laissez la chance vous sourire et contactez-moi dès aujourd'hui pour
me poser tous vos questions et obtenir vos réponses 7 jours sur 7 , disponible 24h sur 24h

CONTACT:
E-mail: contact.marabout.vaudou@gmail.com
SiteWeb: www.marabout-vaudou-retour-affectif.com/
https://maraboutvaudourapide.wixsite.com/occulte
Téléphone WhatsApp: +229 97 63 86 57