Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 8. Episode 9.

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 8. Episode 9.

The Walking Dead // Saison 8. Episode 9. Honor.


The Walking Dead revient mais avec les sempiternelles sornettes qu’elle peut nous sortir depuis le début. Cela ne veut pas dire que l’épisode est mauvais mais disons que si l’on est honnête avec nous même, on peut dire que l’on en a rien à faire de Carl. Ce n’est pas un personnage pour qui j’ai eu de l’empathie, ce n’est pas non plus un symbole de la série et sa relation avec son père ou encore Michonne n’a jamais été l’une des intrigues les plus intéressantes de la série. Sa mort, lente et douloureuse, dans cet épisode est donc un truc qui n’a pas de grand intérêt narratif. Fort heureusement, « Honor » n’est pas uniquement centré sur le personnage de Carl en se concentrant alors sur deux intrigues différentes. Si l’histoire de Carl est clairement l’histoire émotionnelle de l’épisode, il manque à tout cela un petit truc en plus qui aurait probablement pu rendre le spectacle un brin plus palpitant. L’épisode prend son temps afin de trouver un équilibre entre le deuil et le fait que cela affecte la famille qui l’entoure (son père, Michonne et les autres). Ce n’est pas la première fois que The Walking Dead appuie autant sur la mort comme si l’on n’avait jamais vécu de telles fatalités dans cette série auparavant. Mais j’apprécie tout de même le fait que son destin est tracé, qu’il n’y aura pas de moment où l’on pourra sauver Carl à la dernière minute. Si l’on peut apprécier un truc avec The Walking Dead c’est bien cela.

Certes, elle a déjà sauvé des personnages à la dernière minute mais elle a aussi souvent trouvé une façon de tuer des personnages importants de façon terrible sans qu’il ne soit possible de les sauver. Carl s’est fait mordre, du coup on ne peut que lui dire au revoir. Alors que cette histoire tente de nous toucher, je trouve dommage que The Walking Dead n’ait pas trouvé un twist à tout cela. Non pas pour le faire revivre, mais disons que cela aurait été intéressant de donner un souffle nouveau à cette partie de l’histoire (ce qui n’arrive pas du tout). Du coup, j’ai largement préféré la petite partie d’action avec Morgan et Carol qui sont en mission sauvetage pour sauver Ezekiel. Tout cela permet de donner un coup fouet à la saison et surtout d’utiliser intelligemment deux personnages parfaits au combat. En effet, Carol est mon personnage préféré de The Walking Dead et Morgan a su trouver un rôle dans lequel il est tout simplement parfait. Mais ce qui ne fonctionne pas totalement là dedans c’est la morale et le fait qu’il est toujours difficile pour les personnages de choisir le bien ou le mal. J’ai l’impression que cela fait bien trop longtemps que The Walking Dead se pose des questions sur le sujet alors qu’il n’était clairement pas nécessaire de le faire ici. Finalement, reste donc à voir où est-ce que cela va bien pouvoir nous emmener mais j’espère une fin de saison surprenante et pas un truc resucée que l’on a l’impression d’avoir vu des dizaines de fois auparavant.

Note : 5/10. En bref, après huit ans la série a toujours du mal à gérer certains aspects de son histoire.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article