The Gifted (Saison 1, épisodes 11 à 13) : Mutants X

The Gifted (Saison 1, épisodes 11 à 13) : Mutants X


The Gifted continue de délivrer à la fois le meilleur et le pire. Notamment dans son double épisode final qui est sensé relancer la saison. Alors que FOX a décidé de renouveler The Gifted pour une saison 2 (qui n’est pas vraiment méritée, compte tenu des audiences et de la qualité discutable de la série). « 3 X 1 » est une déception car c’est le genre d’épisode qui tente de se reposer sur une idée jusqu’au bout sans réellement développer quoi que ce soit de palpitant autour. Et c’est bien là le problème. Car l’approche proposée dans cet épisode n’est pas toujours aussi juste qu’elle ne pourrait réellement l’être si les scénaristes faisaient des efforts. Sans compter que les trois personnages de l’épisode auraient pu permettre de nous lancer dans la dernière ligne droite de la saison, sans que cela n’ait spécialement ici d’effet retentissant. Un autre problème que The Gifted connait et c’est la façon dont elle tente de s’intégrer dans l’univers et la mythologie des X-Men sans trop de succès. Tout est ici un peu trop en dehors des X-Men que l’on voit au cinéma, ou de leur monde. Tant dans la mise en scène risible que dans les intrigues, la série manque d’énormément d’éléments qui pourraient réellement donner un sens différent à The Gifted.

Mais la série est aussi en roue libre et décide alors de passer du coq à l’âne en créant petit à petit des liens entre les intrigues et des personnages en tout genre. Sans compter aussi que nous avons toujours Amy Acker là dedans et la galère veut qu’elle pédale dans la semoule avec son personnage. Malheureusement, The Gifted n’exploite pas vraiment tout le talent de l’actrice et c’est bien dommage. Les triplées pouvaient être de bons personnages par moment dans « 3 X 1 » mais l’épisode ne garde pas d’équilibre et nous égare à quelques moments en cours de route alors que l’histoire aurait réellement pu être plus palpitante. Sans compter que cette histoire de Mutant Underground continue de manquer de finesse. Je dirais que ce qui manque à The Gifted c’est d’un peu plus d’émotions qui pourraient nous donner envie de nous attraper aux personnages. Car ce drame familial, fantastique, etc. tout ce que l’on peut vouloir en somme, manque de plusieurs éléments qui permettraient de nous donner envie d’enchaîner les épisodes. J’ai vraiment eu de la peine à finir la saison. Du coup, si les triplées permettent d’apporter un peu d’air frais, la série revient rapidement dans ses travers.

Et ce n’est pas le double épisode final qui va me faire d’avis alors que l’on est saucissonnés entre ce qu’il y a de plus mauvais et de plus intéressant dans cette série. La compilation « eXtraction » et « X-roads » n’est pas toujours mauvaise. Disons que dans ces deux épisodes nous avons pas mal de bons moments avec les personnages alors que certains éléments continuent de faire un peu de mal à la narration et aux personnages. Je dois avouer cependant que quand je vois une série faire un double épisode de fin de saison, c’est plus cocasse car c’est généralement créer un écran de fumée autour de deux épisodes qui sont diffusés l’un à la suite de l’autre, il n’y a rien d’événementiel là dedans. Ce double épisode ressemble donc à un épisode de la série qui aurait été étiré sur le double de temps avec tout ce qui peut se faire de bon et de mauvais. « eXtraction » est pourtant construit comme un épisode assez typique de The Gifted, avec tout ce qu’il y a de bon et de mauvais dans la série. Mais la série a aussi plus de temps ici pour développer ses intrigues sans besoin de passer d’une histoire à l’autre sans créer de liant et de moments où chaque peut briller. En voilà un bon choix mine de rien.

Note : 4/10, 5/10. En bref, trois épisodes médiocres.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article