Critiques Séries : For the People. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : For the People. Saison 1. Pilot.

For the People // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Et encore une série qui tente de faire du neuf avec du vieux. Ce n’est pas la première fois que ABC programme une série judiciaire sur de jeunes avocats. On avait déjà eu The Deep End qui était aussi produite, comme celle-ci, par Shonda Rhimes. C’est aussi encore une série de Shondaland qui tente de faire du Grey’s Anatomy en reprenant une formule qui a fonctionné par le passé. Le plus gros problème de cette série c’est que c’est en gros How to Get Away with Murder (aussi Shondaland) mais sans Viola Davis et c’est bien là que le bas blesse. La série fait donc les mêmes erreurs que bien d’autres séries du genre auparavant, notamment Quantico dans un registre différent. La série manque de subtilité ce qui là aussi ne permet pas de nous offrir de quoi revenir. C’est dommage car le casting n’est pas complètement raté, notamment pour la présence de Britt Robertson (Life UneXpected) que j’aime beaucoup et qui reste le seul attrait parmi les personnages de la série alors que les autres sont un peu encroûtés dans des répliques de personnages de Grey’s Anatomy et autres productions similaires. C’est Paul William Davies (Scandal, Betrayal) qui s’est occupé de l’écriture de ce premier épisode et ce n’est pas le scénariste le plus connu et/ou expérimenté.

Les parcours croisés de jeunes avocats ambitieux qui font leurs débuts au tribunal des quartiers sud de New York, la plus vieille et la plus prestigieuse Cour des Etats-Unis...

C’est en tout cas ce qu’il démontre dans ce premier épisode, qu’il a encore des efforts à faire pour que For the People devienne une série judiciaire que l’on a envie de suivre toutes les semaines. Mais pour défendre un peu cette série aussi, je dirais que tout le monde tente de faire de son mieux avec le peu qu’il a entre les mains. Les éléments qui ont fait le succès de la recette Shonda Rhimes sont infusés dans toutes les affaires que la série traite dans ce premier épisode. Mais le tout est construit de façon maladroite et ridicule, alors que For the People appuie sur certains moments avec une musique d’ambiance qui donne l’impression d’être dans une mauvaise série des années 2000. La série tente de faire croire qu’elle connait la justice en simplement balançant à la figure du téléspectateur des mots complexes comme si l’on aurait envie de plus croire ce qu’elle nous raconte avec ces mots. Mais cela ne justifie pas pour autant tout ce qui est fait dans cet épisode. Les jeunes avocats manquent de passion, ce qui ne permet pas de s’attacher à leurs histoires alors que dans How to Get Away with Murder les personnages étaient tout de suite intéressants, notamment par rapport au mystère de la série au départ. Avec un premier épisode qui manque cruellement d’âme, je pense que For the People est un échec…

Note : 3/10. En bref, un échec…

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article