Critiques Séries : Here and Now. Saison 1. Episode 6.

Critiques Séries : Here and Now. Saison 1. Episode 6.

Here and Now // Saison 1. Episode 6. Fight, Death.


Plus le temps passe et plus je me lasse des simagrées de cette famille inintéressante au possible. Alan Ball n’a vraiment rien à raconter sur Here and Now et cela se voit de plus en plus. Comment HBO a t-elle pu faire confiance à un tel projet en sachant qu’à l’écran c’est une vraie coquille vide ? Je me le demande bien… Si l’on peut sûrement estimer que je ne maîtrise pas la subtilité de cette série, je pense surtout qu’il n’y en a pas du tout. Et qu’elle n’a rien de bien palpitant à nous raconter. Dans ce nouvel épisode, Ramon s’évade dans le passé quand il découvre un truc perturbant qui pourrait bien changer la vision que l’on a de la série et de son histoire. Sauf que c’est justement l’un des problèmes de Here and Now : la série a encore du mal à décoller. Malgré son ambition de dévoiler peu à peu des éléments narratifs, et que l’on a l’impression d’assister à une sorte d’effet papillon au travers du personnage de Ramon, je trouve qu’il manque un peu de finesse dans l’écriture afin de donner un vrai sens à ce que l’on a à l’écran. Farid de son côté cherche à comprendre quelque chose dans une traduction. Mais là aussi la série manque de finesse et de subtilité afin de réellement créer quelque chose de palpitant. Tout est écrit avec les gros sabots sans qu’il n’y ait de vraie finalité.

On a alors l’impression que la série repose sur des trucs que l’on a déjà vu par le passé et qui manquent cruellement d’âme. Malgré la présence toujours forte de son casting, Here and Now ne peut pas uniquement se reposer sur eux et cela devient lassant. Au bout de six épisodes on tourne en rond, malgré l’appui de quelques twists qui permettent de donner envie à un téléspectateur de revenir. Et le reste des personnages s’égare dans des intrigues un brin filiforme, manquant cruellement d’ambition. Comme Kristen et la musique de la Torah, Audrey et son ancien ami de la fac, ou encore Greg, Duc et Michael. Le bouquin de Duc est-il une intrigue suffisamment passionnante pour Here and Now ? J’en doute. Car la série ne sait pas comment faire pour rendre le tout palpitant, que l’on ait enfin envie de voir la suite. Finalement, Here and Now est donc un échec dans tous les sens malgré quelques révélations sympathiques qui permettent tout de même raccrocher les personnages à l’intrigue de la saison. Mais les visions semblent être une astuce narrative pour si peu de choses à la fin que l’on finit donc par s’ennuyer terriblement.

Note : 4.5/10. En bref, encore une déception de plus pour Here and Now.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article