Critiques Séries : Homeland. Saison 7. Episode 7.

Critiques Séries : Homeland. Saison 7. Episode 7.

Homeland // Saison 7. Episode 7. Andante.


Le plus souvent, les histoires de famille de Carrie sont un peu la tare de cette série. Tout cela dans le but d’humaniser un personnage de la même façon à chaque fois. C’est donc encore une fois que la série tente une intrigue que l’on a l’impression d’avoir vu des dizaines de fois auparavant. Cela fait maintenant sept années que l’on suit les personnage donc on sait très bien qui est Carrie Mathison. Mais Homeland tente de nous faire comprendre chaque année que l’on ne la connait pas complètement. Pour autant, cet épisode n’est pas totalement raté sur le sujet, surtout que cela sert pour une fois l’intrigue de l’épisode. L’épisode commence là où l’on avait laissé l’épisode la semaine dernière, avec Carrie et cie qui cherchent toujours des preuves. S’il y a de bonnes idées dans cet épisode, je trouve que la série part un peu à reculons. J’aimerais bien que Homeland aille de l’avant, surtout que les intrigues sont en pleine évolution et qu’il y a énormément de potentiel pour la suite. C’était un peu logique aussi de voir la relation entre Carrie et Dante évoluer car Homeland a toujours utilisé ce genre d’intrigues pour faire évoluer son héroïne (même si dans un sens je trouve que cela stagne un peu). Je m’attendais à un truc complètement différent mais bon, on ne peut pas trop en attendre non plus.

Saul de son côté n’est pas surpris, mais il est déçu. Ou alors pas totalement. On ne sait pas vraiment ce que Homeland compte faire de Saul cette année maintenant que l’on a pu voir des retrouvailles avec Carrie dans l’épisode précédent. C’est en tout cas lui qui a dit à Carrie de couper tout contact avec Dante, mais il savait très bien que cela allait arriver aussi. Et la Présidente Keane reste elle aussi dans une intrigue qui stagne trop pour le moment. « Andante » est donc un épisode assez étrange même si le titre réfère à un tempo plutôt lent (ce qui dans un sens est donc logique avec l’évolution des intrigues cette semaine). Mais en comparaison des autres épisodes de ces derniers temps, je dirais que Homeland a été capable de faire beaucoup mieux. On sait cependant que Carrie va toujours mettre sa propre mission en avant, avant le reste, mais les dommage collatéraux pour sa fille commencent un peu à tirer sur l’ambulance. Je sais très bien que Homeland évolue et qu’elle tente de permettre à la saison d’aller dans une vraie direction mais je suis persuadé que la série manque aussi un peu de ce petit truc qui pourrait la rendre plus palpitante cette année.

Note : 5.5/10. En bref, on a connu mieux.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article