Critiques Séries : iZombie. Saison 4. Episode 2.

Critiques Séries : iZombie. Saison 4. Episode 2.

iZombie // Saison 4. Episode 2. Blue Bloody.


Après avoir repris l’histoire là où on l’avait laissé l’an dernier, iZombie reprend ses cas de la semaine. Tout cela se fait en plus de s’installer dans sa nouvelle réalité. Dans l’épisode précédent on apprenait ce que c’est que de vivre dans ce nouveau Seattle mais ce second épisode est surtout là pour justifier comment cette nouvelle façon de voir les choses va s’adapter à la structure habituelle de la série. Sauf que malgré tous les changements qu’il y a eu à Seattle, la structure de iZombie ne semble pas avoir beaucoup changé. Je dirais même que le côté cas de la semaine est toujours le même que les saisons précédentes. Mais j’apprécie que la série décide de rester attachée à son côté cas de la semaine car cela permet de laisser en second plan les intrigues de la saison qui ne sont pas forcément toujours ce que je préfère pour le moment. Bien entendu, le cas de cette semaine est lié au fait que tout est complètement différent à Seattle maintenant mais c’est une approche comme une autre qui permet derrière de garder ce qui fait l’intérêt de cette série depuis ses débuts. Liv se retrouve donc avec le cerveau d’une femme raciste, riche et légèrement vieille. Sauf que cela n’aurait pas été suffisamment intéressant si la série n’avait pas décidé d’ajouter à tout cela un peu de ce qui fait toute son originalité et donc des moments un brin plus fun.

La réalité de iZombie fait que les scénaristes ont alors un avantage à utiliser leur liberté d’écriture. Et c’est une bonne chose que tout cela fonctionne dans cet épisode, surtout avec ce cerveau de la semaine qui pour le coup est un peu tordu. Mais de la bonne façon qui permet de créer un moment plutôt funky. L’histoire de contrebande est elle aussi bien fichue et permet de développer un peu plus les intrigues de quarantaine et de ce nouveau Seattle. Il y a maintenant des frontières tout autour de la ville et il n’est pas si facile que ça de passer de Seattle à l’autre côté. Major de son côté a aussi des choses à dire à notre héroïne ce qui est une bonne chose mais la fin de l’épisode n’engage encore une fois rien de bon pour la suite. En parallèle nous avons grand au grand retour de Fillmore Graves. Robert Knepper est toujours parfait et c’est tout ce que l’on pouvait attendre de la part de cette série. Il a envie de paix mais aussi de rester du côté des humains anti-zombie qui veulent éradiquer les zombies de la planète entière. Finalement, iZombie sait très bien s’y prendre pour nous éclater même si par moment je trouve qu’elle a encore besoin de trouver le bon équilibre entre ses intrigues de la semaine et ce nouveau Seattle.

Note : 6/10. En bref, iZombie cherche encore son équilibre.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article