Critiques Séries : iZombie. Saison 4. Episode 3.

Critiques Séries : iZombie. Saison 4. Episode 3.

iZombie // Saison 4. Episode 3. Brainless in Seattle (Part 1).


Les épisodes en plusieurs parties sont toujours compliqués à faire. Mais le moins que l’on puisse dire c’est que cet épisode est réussi. Car cet épisode parvient à faire pile poil ce que l’on peut attendre de la part d'iZombie. Cela ne veut pas nécessairement dire que cet épisode est le meilleur de la série, mais il fait partie des meilleurs épisodes que j’ai vu dernièrement avec cette série. Et c’est pile poil le genre d’épisodes que j’aime dans cette série. Le truc avec cet épisode c’est qu’il parvient à exploiter toutes les variations d’émotions que iZombie est capable de produire. De plus, ce qui fait l’intérêt de cette série est son humour et cet épisode est plein de moments assez légers qui permettent de contrer un peu le côté plus sombre de la saison. Dans cet épisode, Liv est contrôlée par un cerveau romantique et c’est terriblement drôle. Rose McIver est tellement parfaite dans son rôle de Liv qu’elle sait toujours apporter un petit truc en plus qui permet de rendre chaque personnalité réellement différente et passionnante. Et de la voir dans le rôle d’une femme qui ne peut pas s’empêcher de tomber amoureuse est tellement drôle que l’on ne peut pas laisser tout ça de côté. Ce cerveau est une occasion en or pour la série de changer un peu d’air après deux épisodes un peu moins funky.

Sans compter qu’il y a une scène sur « Supermodel (You Better Work) » avec Liv et Peyton qui pour le coup fait son petit effet. Même si cet épisode est terriblement drôle, il parvient aussi à faire ressortir le côté le plus sombre de cette saison. Car c’est clairement la saison la plus sombre de l’histoire de iZombie pour le moment. Le sentiment de condamnation qui plane au dessus de la saison est l’une des meilleures choses que la série ait pu faire même si la saison a encore besoin de trouver le bon équilibre aussi. Ce que l’on apprend dans cet épisode, un Seattle plein de zombies n’est pas vraiment une partie de jeu amusante. Mais tout le contraire. Et le cas de la semaine est justement lié à ce côté sombre de la saison, ce qui permet de rappeler aussi dans quel monde les personnages sont actuellement. Cela change de ce que l’on aurait pu voir au départ. L’immigration dans l’épisode précédent, la contrebande dans cet épisode, toutes les thématiques d’une ville en quarantaine permet d’explorer de nouvelles thématiques pour la série. Chaque personnage de cet épisode joue un rôle intéressant mais ce que j’ai hâte de voir c’est comment toute cette histoire va se poursuivre dans le prochain épisode qui aura la lourde tâche d’apporter une conclusion intelligente à l’épisode.

Note : 9/10. En bref, un excellent épisode de iZombie.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article