Critiques Séries : Krypton. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Krypton. Saison 1. Pilot.

Krypton // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Krypton est sur le papier une série ambitieuse. En effet, raconter l’histoire de Krypton bien avant Kal-El (et donc Superman) est une très bonne idée. C’est David S. Goyer (la trilogie Batman de Christopher Nolan, la trilogie Blade, Man of Steel, Batman v. Superman) et Damian Kindler (Sanctuary, Sleepy Hollow) qui se sont chargé de l’écriture de ce premier épisode et de superviser l’adaptation de cette histoire complexe. C’est alors Syfy qui a récupéré le projet, avec les moyens que la chaîne a entre les mains. C’est une série prequel comme Gotham a pu l’être pour l’histoire de Batman. Maintenant on nous raconte des histoires de superhéros avant que le super-héros n’émerge. C’est original dans un sens mais ce n’est pas forcément brillant non plus. Ce premier épisode est par moment ennuyeux et je pense que la série va mettre du temps à réellement trouver son équilibre. Krypton est pourtant une planète intéressante, pour sa culture et sa technologie, mais aussi pour la politique de cette planète qui est très différente de la notre. Sauf que sans Superman, c’est tout de suite un peu moins passionnant. Quand Smallville ou encore Supergirl ont raconté un peu de ce qui s’est passé sur Krypton, alors c’était suffisant. Là, on va donc avoir droit à une saison entière sur cette planète. Ils ont intérêt à faire en sorte que cela prenne réellement forme.

Des années avant les aventures de Superman... Sur Krypton, la maison El est en disgrâce et isolée. C'est dans ce contexte délicat que le grand-père de Kal-El tente d'instaurer paix et égalité sur une planète en désespérance, futur lieu de naissance du plus grand super-héros de l'Histoire.

On se concentre alors sur le grand père de Kal-El : Seg-El, incarné par Cameron Cuffe. D’une certaine façon ce n’est pas une mauvaise chose, mais ce n’est pas forcément brillant non plus. Le grand père de Seg, Val-El (incarné par Ian McElhinney) a reçu une punition terrible : celle d’être condamné à mort. Pour le moment c’est un peu maigre comme point de départ alors que les intrigues manquent encore de personnalité et que Krypton a du mal à élever ses personnages pour en faire des gens réellement passionnants. Je pense que Krypton fonctionne bien mieux quand elle s’éloigne de la source originale de l’histoire afin de ressembler à une sorte de Game of Thrones des planètes. Le monde est pour le moment sympathique mais mérite un peu de subtilité. Et les personnages sont globalement suffisamment intéressants pour motiver à regarder la suite sauf que ce premier épisode est décevant d’une certaine façon. Et il y a l’organisation terroriste appelée Black Zero, qui pourrait devenir un élément réellement passionnant sur la série s’en donne les moyens au fur et à mesure. Finalement, je suis un peu déçu de ce que Krypton fait même si la série démontre tout de même un certain potentiel.

Note : 5/10. En bref, il y a encore des efforts à faire…

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article