Critiques Séries : The Resident. Saison 1. Episode 6.

Critiques Séries : The Resident. Saison 1. Episode 6.

The Resident // Saison 1. Episode 6. No Matter the Cost.


The Resident commence enfin à cerner ce qu’elle peut devenir et commence alors à construire des choses intéressantes. Cet épisode est donc un nouvel épisode plutôt solide, malgré les quelques erreurs que l’on a pu voir ces derniers temps dans la série. Il y a toujours du bon divertissement et ce qui rend cet épisode particulièrement bon est le fait que cela se concentre sur une poignée de personnages et pas sur tout le casting afin de ne pas partir complètement en sucette. Si ce n’est pas encore facile de s’attacher aux personnages réguliers de la série car la série est encore trop jeune et qu’elle fait trop d’erreurs pour réellement me donner envie de faire des bisous à tout le monde mais l’on peut dire tout de même qu’elle sait faire des efforts pour changer ses propres problèmes narratifs. L’histoire compliquée entre Conrad et son père va un peu plus loin dans cet épisode. L’histoire de Conrad est donc suffisamment touchante pour se laisser suivre sans problème. « No Matter the Cost » apparaît donc bien souvent comme un personnage touchant comme il se doit. Mais je pense que l’on n’a vraiment pas suffisamment creusé pour le moment les problèmes de Conrad et son père. Car il y a forcément encore des choses à raconter mais The Resident semble nous les réserver pour plus tard, pourquoi pas.

On a alors des petits bouts ici et là sans qu’il n’y ait grand chose de concret. J’ai vraiment envie d’en savoir plus sur le personnage. Conrad c’est le mec avec un père qui a de l’argent qui ne lui a pas suffisamment donné d’attention quand il était plus jeune. C’est en tout cas ce qui ressort clairement depuis le début. C’est probablement de là qu’il tient son côté légèrement rebelle. L’argent de Marshall est un problème pour Conrad et The Resident tente alors d’associer une thématique entourant un personnage avec ce qui se passe réellement dans cet épisode avec les cas. Si Conrad a une place importante dans cet épisode, les autres ne sont pas vraiment mis de côté. Bien au contraire tout le monde a droit à son petit moment de gloire. Mais l’acteur est parfait sous les traits de Conrad ici alors que The Resident tente de durcir le propos afin de rendre son histoire beaucoup plus consistante. Finalement, avec cet épisode The Resident semble enfin entrer dans le vif du sujet et c’est une très bonne nouvelle. Alors qu’elle a pu faire quelques erreurs et se transformer en un moment parfois légèrement ennuyeux en reprenant des éléments déjà traités, elle se sort plutôt bien de ses erreurs ici et parvient à se concentrer sur ce qui fait de The Resident une série agréable à suivre. On est maintenant presque à la fin de la première moitié de la saison, il était donc temps.

Note : 7/10. En bref, The Resident se développe petit à petit.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article