Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 8. Episode 10.

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 8. Episode 10.

The Walking Dead // Saison 8. Episode 10. The Lost and the Plunderers.


Après la mort de Carl Grimes dans l’épisode précédent, la série tente alors de reconstruire la saison et notamment en remettant un peu en avant notre vilain Negan. Ce dernier a clairement perdu de son intérêt au fil des épisodes alors que cela va faire deux saisons qu’il est le vilain de la série. C’est un peu trop pour un personnage si peu subtile et manquant cruellement de développement. Mais la série continue de tenter des choses ici et là car elle n’est capable que de faire ça. Elle tente alors encore une fois de trouver une nouvelle façon de raconter la même histoire. Le découpage de cet épisode, donnant la parole à un personnage, puis un autre, puis un autre, etc. est intéressant. En séparant l’histoire en plusieurs segments, The Walking Dead parvient à casser un peu la logique qu’elle a installé depuis quelques temps qui était celle de se concentrer sur un personnage ou un groupe de personnages dans chaque épisode, tout en développant de façon très sous-jacente le reste des intrigues. Pour ce que cet épisode est réellement, je dirais que c’est plus que correct. Il y a de bons moments malgré le manque cruel d’originalité dans ce qu’elle raconte. Après tout, on a déjà vu tout ce que The Walking Dead nous met en pleine figure ici. Mais bon, cela ne veut pas dire qu’elle ne sait pas s’y prendre. Au contraire, il y a de jolis moments comme le premier segment de l’épisode donné à Michonne.

Ces dernières années, Michonne a été un personnage dont la série ne s’est pas suffisamment occupé sauf que le segment ne dure pas suffisamment longtemps pour que cela implique réellement quelque chose. Il serait intéressant que les scénaristes tentent de faire autre chose avec elle que son rôle de personnage secondaire dans le duo Rick/Carl. Maintenant que Carl est décédé, je suppose que The Walking Dead va pouvoir se concentrer sur Rick/Michonne et donner un tout nouvel élan à cette dernière qui le mérite amplement. Sauf que le segment que la série nous offre est encore une fois centré sur Rick plus que sur Michonne donc elle n’est pas suffisamment mise en avant à mon goût. Et la violence, qui est toujours présente dans les parages, n’a elle aussi pas vraiment d’intérêt. Elle est utilisée pour créer un brin de tension et de chair de poule chez un téléspectateur en état léthargique depuis le début de la saison. Finalement, laisser Jadis derrière, et aller de l’avant, c’est une bonne idée. Mais j’ai l’impression que la série cherche constamment à se renouveler seulement en reprenant des trucs que l’on a déjà vu auparavant. Et l’on ne peut pas dire que des personnages comme Jadis ont servi à grand chose… Reste alors cette scène gore du broyeur. On va dire… pourquoi pas.

Note : 5/10. En bref, rien de neuf sous le soleil de The Walking Dead.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

vts 06/03/2018 11:06

Ca fait longtemps que je n'avais pas aimé un épisode de TWD et celui là je l'ai trouvé plutôt bien