Critiques Séries : UnREAL. Saison 3. Episode 5.

Critiques Séries : UnREAL. Saison 3. Episode 5.

UnREAL // Saison 3. Episode 5. Gestalt.


Après les problèmes de l’épisode précédent, la série remonte un peu la pente cette semaine. Dans cet épisode, la série décide donc d’explorer d’autres thématiques qui sont fortes dans cette série et c’est une excellente nouvelle. Certaines parties de l’épisode sont cependant meilleures que d’autres mais il est difficile de savoir par moment où est-ce que la série veut réellement aller. On sait que Rachel se rapproche de ce qui l’enquiquine réellement depuis un bout de temps mais cette intrigue de kidnapping me rappelle un peu à quel point UnREAL peut être une série décevante et efficace à la fois. Car l’intrigue ne fonctionne pas toujours comme il se doit même si la série tente encore une fois d’aller au bout des choses. Rachel se retrouve donc dans des intrigues familiales qui ne sont pas forcément ce que la série fait de mieux mais cela permet tout de même de faire évoluer un peu le personnage et je dois avouer que cela fait plaisir car cela fait un sacré bout de temps que tout stagne depuis quelques épisodes. Mais on a aussi la chance de voir Quinn gagner enfin face à Gary. J’aime bien le fait que la série tente de briser un peu les codes et surtout de changer complètement sa propre direction avec Everlasting. Cela pourrait enfin rendre les futurs épisodes intéressants. Notamment car Quinn et Rachel ont encore des intrigues ensemble et que leur relation, qui était en mode répétitif dans l’épisode précédent, peut prendre enfin un nouveau tournant.

Mais pour ce faire, la série va devoir réellement aller de l’avant. Gary n’est pas le seul personnage au fond du trou dans cet épisode. Mais c’est peut-être aussi ce qui fait que cet épisode est si sympathique d’une certaine façon. Serena, ma Bachelorette préférée de la série (même si je pense que son envie de trouver l’amour, le vrai, à la télé est une connerie) va avoir des histoires avec August, Jasper et plus finalement avec plus ou moins tous les mecs du show. Ce qui n’est pas si mal. Car cela permet là aussi de donner à UnREAL une occasion de traiter son personnage différemment. Serena pourrait être dévastée d’apprendre que les deux mecs qu’elle aime le plus ne sont pas très honnêtes sur tout un tas de points. Mais c’est le jeu ma pauvre Lucette. Je serais alors intéressant de voir ce que Serena va devenir si elle apprend un peu de ce qui se passe avec ces personnages. Ce qui est fun avec UnREAL c’est de voir des femmes travaillant ensemble afin de former une force, même si Quinn et Rachel semblent assez souvent l’une contre l’autre car elle ne sont pas toujours d’accord. Finalement, cet épisode permet à UnREAL de remonter tranquillement la pente. A voir sur la longueur…

Note : 6.5/10. En bref, UnREAL remonte la pente.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article