Critique Ciné : Avengers 3 - Infinity War (2018)

Critique Ciné : Avengers 3 - Infinity War (2018)

Avengers 3 : Infinity War // De Joe et Anthony Russo. Avec Robert Downey Jr, Chris Hemsworth et Chris Evans.


Les Avengers sont de retour et cette fois-ci, après le presque film Avengers que l’on a eu avec Captain America 3 : Civil War, on retrouve les deux réalisateurs de ce dernier pour ce nouvel opus des Avengers. Mais Avengers 3 : Infinity War démarre directement après la fin de Thor : Ragnarok et il était temps d’en finir. Cette quête de pierre d’infinité est parfois un peu surréaliste mais il fallait bien ça pour rassembler Thanos, et créer un lien autour de tous les films Avengers que l’on a eu auparavant (et notamment le premier). Les deux précédents films Avengers étaient ratés. Le premier avait ses qualités mais le second était un étron. Ce troisième volet est beaucoup plus réussi mais son erreur (et ce n’est pas spécialement l’erreur des frères Russo ou encore des scénaristes mais plutôt des producteurs) est d’avoir trop de personnages. Ce nouveau film doit alors se concentrer sur une façon de rassembler tous ces personnages pour mieux les réunir au Wakanda, le dernier lieu que l’on a jonché dans le MCU jusqu’à présent. Ce qui me fascine cependant c’est la fin de Avengers 3 : Infinity War qui me rappelle un roman de Philip K. Dick (qui a été adapté au cinéma pour des films comme Black Runner, Total Recall, The Truman Show et j’en passe). Je n’en dirais pas plus mais lisez Ubik et donnez moi votre avis sur le sujet.

Les Avengers et leurs alliés devront être prêts à tout sacrifier pour neutraliser le redoutable Thanos avant que son attaque éclair ne conduise à la destruction complète de l’univers.

Pour en revenir à Avengers 3 : Infinity War, il y a aussi le problème d’équilibrer les scènes avec les personnages. A certains moments, les scènes de Thanos sont longues et ennuyeuses. Je ne dis pas que ce vilain doit être nécessairement charismatique mais l’on n’a pas d’intérêt à le suivre dans ses aventures personnelles et c’est justement là où Avengers 3 : Infinity War perd des points. De plus, le film manque cruellement ‘émotions et cela se ressent complètement du début à la fin. Même la fin n’est pas touchante alors qu’il y avait largement de quoi faire. Avec tout un tas de personnages, il fait aussi savoir quoi raconter et Avengers 3 : Infinity War passe plus son temps à délivrer de bonnes répliques humoristiques (et l’on rit de bon coeur dans ce film, aussi bien avec certaines blagues qu’avec des références bien senties à la pop culture américaine). Je ne sais pas trop ce qu’il faut attendre de la suite de Avengers (qui sortira l’année prochaine) mais ce que je sais très bien c’est que Avengers 3 : Infinity War a beau avoir corrigé des problèmes que la franchise avait depuis deux films, il reste encore tout un tas de trucs qui ont du mal à fonctionner et un ménage en bonne et due forme ne serait clairement pas de refus.

Note : 5.5/10. En bref, difficile d’être au sommet de sa gloire et rassembler autant de personnages différents et charismatiques dans un film de 2h20.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article