Critiques Séries : Homeland. Saison 7. Episode 12.

Critiques Séries : Homeland. Saison 7. Episode 12.

Homeland // Saison 7. Episode 12. Paean To the People.
SEASON FINALE


Cette saison de Homeland a connu des problèmes mais j’apprécie malgré tout ce que ce dernier épisode parvient à faire en nous réservant quelques surprises que je n’attendais pas nécessairement. Cet épisode est donc plus ou moins séparé en deux parties. La première c’est le Homeland bourré d’action avec du suspense alors que Saul et son équipe tentent de sortir de Russie avec Simone pendant que Carrie joue le rôle de leurre. La seconde partie de l’épisode c’est une sorte d’épilogue un peu plus loin qu’à l’accoutumée, comme une série de notes finales qui permettent de conclure la saison et donner des pistes pour la dernière saison de la série qui sera diffusée l’année prochaine. Les premières vingt-cinq minutes sont très sympathiques car c’est la série d’espionnage que l’on connait avec ses qualités et ses défauts. Mais l’avantage ici c’est que le rythme est soutenu, sans aucun problème. On reprend alors là où on avait laissé la série l’an dernier. Saul doit tout faire pour sortir Simone de Russie pendant que Carrie est forcée de mener Yevgeny et ses agents dans une sorte de jeu du chat et de la souris dans les rues de Moscou. La course poursuite est un grand moment qui reste simpliste mais fait son effet. Tout cela est bien évidemment fait pour permettre à Saul et Simone de gagner du temps afin qu’elle soit dans l’avion et ne puisse donc plus revenir sur le sol russe.

C’est du Homeland classique mais je ne sais pas trop ce que la série pouvait faire d’autre que rester fidèle à ce qu’elle sait faire depuis ses débuts. Maintenant que la Présidente Keane a été démise de ses fonctions, c’est au tour du Président Warner, incarné par Beau Bridges, de faire sa place. On ne sait pas trop sur quel pied danser avec lui pour le moment. A t-il vraiment les intérêts du pays ou bien joue t-il un jeu ? Bien entendu que c’est la dernière solution que la série joue et tout cela avec un résultat assez réussi. Comme c’est facile de se dire que Yevgeny met la main sur Carrie au moment où Saul décolle du sol russe. Ce que l’on sait cependant c’est que Saul n’est pas très serein, quand on voit son visage. On sent qu’il a laissé Carrie derrière et que cette dernière a un destin incertain. C’est cette partie de l’épisode que l’on aurait pu préférer mais c’est la seconde partie qui garde le plus de surprises dans l’univers de Homeland. Une fois cette scène terminée, la série décide de conduire l’histoire trois jours plus tard avec l’audition de Simone qui témoigne sur ce complot russe. Il ne reste donc plus que le destin de Carrie qui reste en suspend et je suppose que la série va utiliser la fin de la série pour conclure l’histoire de Carrie intelligemment. J’espère juste que Homeland ne va pas s’achever sur un happy-end. Elle n’a jamais vraiment aimé ça donc pourquoi faire un happy-end maintenant ?

Note : 9/10. En bref, un solide final qui conclut une saison qui n’était pas si simple que ça…

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article