Critique Ciné : Game Night (2018)

Critique Ciné : Game Night (2018)

Game Night // De Jonathan Goldstein et John Francis Daley. Avec Jason Bateman et Rachel McAdams.


Depuis la folie Very Bad Trip, nombreux sont les comédies américaines qui ont voulu surfer sur une vague similaire. Je dirais que le dernier en date est #Pire Soirée, avec Scarlett Johansson et sorti l’été dernier. Au premier abord, Game Night n’a rien d’exceptionnel mais en associant tout un tas de bons personnages avec un casting suffisamment solide, alors on se retrouve avec un truc qui fonctionne plutôt bien et surtout, est capable de faire rire. Mis en scène par John Francis Daley (connu pour avoir incarné Sweets dans Bones) et Jonathan Goldstein (connu pour avoir participé à l’écriture de Spiderman : Homecoming) - et qui vont s’occuper du film sur The Flash prévu pour 2020 -, le film s’appuie alors sur un savoureux mélange entre jeux de société entre amis et quelque chose d’un brin plus pimenté pour éviter de nous ennuyer. Il ne faut pas trop se fier aux apparences car finalement le film est beaucoup plus drôle que l’on aurait sûrement pu l’imaginer au départ. Il y a des moments auxquels il est difficile de résister : absurde, burlesque et une pointe d’humour noir pour notre plus grand plaisir. Cela ne veut pas dire que Game Night est exceptionnel mais disons que le film maîtrise suffisamment bien sa mécanique pour que l’on n’ait pas à s’ennuyer.

Pour pimenter leur vie de couple, Max et Annie animent un jeu une nuit par semaine. Cette fois ils comptent sur Brooks, le frère charismatique de Max, pour organiser une super soirée à thème autour du polar, avec vrais faux malfrats et agents fédéraux ! Brooks a même prévu de se faire enlever…. sauf qu'il reste introuvable. En tentant de résoudre l'énigme, nos joueurs invétérés commencent à comprendre qu'ils se sont peut-être trompés sur toute la ligne. De fausse piste en rebondissement, ils n'ont plus aucun point de repère et ne savent plus s'il s'agit encore d'un jeu… ou pas. Cette nuit risque bien d'être la plus délirante – et la plus dangereuse – de toute leur carrière de joueurs…

Game Night est l’une des meilleures comédies américaines que j’ai pu voir depuis un bout de temps, car il y a ici une volonté de raconter une histoire différente et drôle, dans un monde de comédies convenues qui se ressemblent un peu trop toutes. Les gags sont pour la plupart absurdes mais chacun des membres du casting apporte sa petite touche. Comme Rachel McAdams et Jason Bateman qui forment un duo auquel je ne m’attendais pas du tout mais qui justement fonctionne très bien. Même quand le film fait une révélation, alors celui-ci nous offre tout un tas de bonnes surprises en mélangeant l’humour avec des éléments de thriller complètement barré. Kyle Chandler, dès qu’il réapparaît dans le film, permet à celui-ci de se renouveler et de nous engager dans une sorte de course contre la montre afin de sauver sa propre vie. On sent que le casting de la série s’amuse comme des gamins et cela change énormément de toute ces comédies convenues que l’on voit fleurir au cinéma à chaque fois. En prenant pour inspiration le Cluedo et en passant la première partie à mélanger la réalité avec la fiction que Brooks avait créée.

Note : 7.5/10. En bref, une agréable surprise.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article