Critiques Séries : Empire. Saison 4. Episodes 16 et 17.

Critiques Séries : Empire. Saison 4. Episodes 16 et 17.

Empire // Saison 4. Episodes 16 et 17. Fair Terms / Bloody Noses and Crack’d Crowns.


En attendant le dernier épisode de la saison (qui sera le prochain), j’ai décidé de rattraper un peu mon retard sur Empire. Cette saison 4 est tout de même bien plus sympathique que les deux saisons précédentes et j’ai de grandes attentes pour ce qui sera le dernier épisode. Il y a des intrigues que la série a besoin de conclure de façon intelligente et d’autres qu’elle a besoin de développer. J’aime bien l’histoire de Cookie et sa mère. Surtout quand cette dernière est incarnée par Alfre Woodard. Pour autant, ces deux épisodes ne sont pas nécessairement brillant, se reposant sur des bases assez classiques et attendues et sur des flashbacks qui n’apportent pas toujours grand chose que l’on ne sait pas déjà. Un conflit entre la mère et la fille ? C’est sympathique mais ce n’est pas toujours ce que j’avais envie de voir dans « Fair Terms ». Je dois avouer qu’après le cliffangher de l’épisode précédent, je m’attendais à un épisode un poil plus rythmé et à des révélations étonnantes. La série a également besoin de poursuivre l’histoire de Lucious et Eddie. Dans la bataille qui anime les deux hommes, la série tente de créer des conflits un poil plus efficaces. Non seulement car Cookie se tient aux côtés de Lucious pour l’épauler, mais également car cela permet enfin de rassembler tous les membres de la famille Lyon. C’est quelque chose que j’ai toujours aimé dans ce genre de séries.

Mais Empire reste un peu trop prévisible à mon goût alors que je m’attendais à un truc un peu plus surprenant. Les scénaristes se reposent ici sur ce qu’ils savent faire depuis un sacré bout de temps et n’apportent donc pas vraiment d’originalité. Si le jeu du chat et de la souris, ou encore le face à face tant attendu entre Eddie et Lucious peut apporter son lot de surprises, Empire a encore du mal à intégrer d’autres éléments de son histoire. Je parle notamment de la musique qui n’est pas ce que je préfère. Empire est bien mieux dans le registre du soap (étant donné que Lee Daniels s’est inspiré de Dynastie pour créer la série) que dans ce qu’elle entreprend musicalement. On peut le voir dans « Blood Noses… » avec Jamal. Si ce qu’il fait musicalement est sympathique, la série a complètement perdu son personnage dans des intrigues sans intérêt. Je préférais les problèmes de l’homosexualité dans le monde du rap tout en étant afro-américain. L’histoire d’Eddie quant à elle, se suit dans ces deux épisodes comme une version améliorée de l’histoire de Mimi et Camilla dans la saison 2. Forest Whitaker a juste la chance d’être un excellent acteur et d’avoir toute sa place dans la série. Rien de plus.

Mais c’est sympathique de revoir Nessa dans la série dans « Fair Terms » alors que la famille Lyon tente de reprendre du poil de la bête petit à petit. Si Eddie a réussi à prendre le contrôle d’Empire à sa façon, je trouve qu’il manque toujours un truc pour faire de cette grande intrigue de fin de saison une vraie grande histoire de soap. En répétant des schémas comme celui-ci, la série peut devenir lassante. L’avant dernier épisode de la saison permet enfin de réellement développer l’histoire de face à face qu’il y aura avec Eddie prochainement. Je suis curieux de voir où est-ce que Empire compte nous embarquer mais le duo Lucious / Cookie est ce qu’il y a de mieux là dedans. Ils sauvent en grande partie les désillusions de la série pour tenter d’en faire quelque chose de beaucoup plus efficace. Le changement de showrunner l’année prochaine pourrait réellement être bénéfique à Empire alors que la série tente ici de venir à bout de ce que Ilene Chaiken a fait.

Note : 5/10. En bref, j’espère que le final de la saison sera réussi…

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article