Critiques Séries : Fear the Walking Dead. Saison 4. Episode 5.

Critiques Séries : Fear the Walking Dead. Saison 4. Episode 5.

Fear the Walking Dead // Saison 4. Episode 5. Laura.


La construction narrative de cette saison 4 de Fear the Walking Dead est complètement différente des précédentes mais justement, cela permet d’apporter un peu de profondeur à la série et à ce qu’elle veut raconter avec ses personnages. Quand on pense avoir tout compris de ce que la série veut faire, on a une nouvelle information qui vient réellement tout changer. John Dorie a été l’un des personnages les plus intriguant que la série ait introduit cette année. Depuis son arrivée dans la série, je dois avouer que j’ai été particulièrement excité à l’idée d’en découvrir plus sur le personnage. Bien évidemment, « Laura » est l’épisode que j’attendais. Garrett Dillahunt a totalement sa place dans cet univers et la façon dont Fear the Walking Dead l’exploite me plaît. L’acteur peut montrer une facette de lui-même que l’on n’a pas pour habitude de voir alors que l’acteur est plus habitué aux comédies qu’aux séries dramatiques post-apocalyptiques. La série décide de nous raconter la vie de John avant que ce dernier ne rencontre Morgan. On en apprend aussi un peu plus sur Naomi aka Laura ce qui permet d’ajouter un petit bonus à l’ensemble. On avait besoin de comprendre ce que Fear the Walking Dead pouvait faire et cet épisode nous offre tout ce que l’on peut attendre de la part de la série.

Avec John dans cet épisode on est loin de ce qui se passe à The Diamond et de la situation avec the Vultures. Je dois avouer que j’ai été un peu touché de voir que John vivait seul et que sa solitude l’a complètement coupé du reste du monde. Mais comprendre pourquoi il s’est isolé est d’autant plus touchant que le reste. Les révélations que cet épisode fait sur John et Naomi/Laura permet donc de voir où est-ce que Fear the Walking Dead veut réellement aller cette année, oscillant entre les épisodes avec John/Morgan et le reste des personnages de la série. A un moment donné, on va bien voir tous les personnages se rencontrer mais j’ai hâte de voir où est-ce que cela va bien pouvoir nous emmener car ce serait dommage de ne rien nous révéler. Si cet épisode est réussi, il a aussi ses problèmes. Je dirais que la scène du pont était un peu too-much ou en tout cas qu’elle n’apporte rien de bien intéressant à l’épisode. Les walkers peuvent maintenant flotter ? C’est tout de même assez drôle. Je sais que les scénaristes devaient sûrement chercher une excuse mais elle n’est pas forcément la meilleure non plus. Finalement, Fear the Walking Dead a surtout réussi la façon dont John et Laura ont pu évoluer avant que John ne rencontre Morgan. Les situations sont différentes et Fear the Walking Dead sait encore créer des moments d’horreur (notamment lors de l’attaque en pleine nuit) mais par moment la série me rappelle les trucs les moins glorieux de World War Z dont la suite est toujours prévue pour 2020 au cinéma.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode solide malgré ses défauts.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article