Silicon Valley (Saison 4, 10 épisodes) : l'erreur est humaine, apprendre de ses erreurs aussi

Silicon Valley (Saison 4, 10 épisodes) : l'erreur est humaine, apprendre de ses erreurs aussi


Chaque année dans Silicon Valley, la série décide de mettre en échec ses personnages afin de leurs permettre d’innover. Au départ, la série semblait vouloir mettre en scène la réussite petit à petit de Richard et ses amis / associés. C’était la promesse des débuts de cette charmante comédie mais finalement, la série a décidé de changer pas mal de trucs au fil des saisons. Pied Piper était une belle aventure qui avait permis aux scénaristes de creuser l’ascension d’un groupe de jeunes dans la Silicon Valley. Cette saison 4 semble être plus ou moins ce que Silicon Valley veut être maintenant. Comme si les scénaristes voulaient faire en sorte que les personnages de la série soient constamment en échec. Encore et encore. Ce qui est assez cocasse malgré tout là dedans c’est que le PDG de Hooli (le Google de Silicon Valley), Gavin Belson, n’a pas réussi à les écraser alors qu’ils sont incapables de trouver un truc qui va leur permettre de créer le nouveau Hooli. Et Gavin a payé le prix de cette envie insatiable de mettre fin à l’aventure de Richard & co. Ce qui est malheureux finalement dans Silicon Valley (et accessoirement dans cette saison) c’est le fait que Richard n’a pas le petit truc qui pourrait lui permettre de gagner une fois dans sa vie. Il est constamment mis en échec et la série n’a eu de cesse de le faire cette saison.

Car dès que le personnage pense avoir gagné une épreuve, il perd rapidement tout le fruit de son travail. Si Pied Piper n’a eu de cesse de muter au fil des années, rien de ce que cette société a pu être ou ce groupe de personnages, ne permettra aux personnages de cette série de réussir. Erlich est un peu le même alors qu’il tente de rebondir mais le truc avec lui c’est qu’il veut le jackpot. Et ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile à avoir quand c’est son seul intérêt. Il veut réclamer l’usufruit du travail des autres pendant que les autres se tuent à la tâche. Silicon Valley continue de raconter son histoire autour de ce fameux algorithme de compression qui pourrait changer le monde. Fini le .zip, le .rar et j’en passe, on serait face à quelque chose de révolutionnaire. Sauf que nos personnages sont constamment mis en échec avec tout ce qu’ils tentent de faire. Car Richard n’arrive pas à transformer sa création (aussi belle soit-elle) en quelque chose qui pourrait lui rapporter de l’argent à lui et les autres. Quand on voit l’évolution de Silicon Valley durant cette saison 4, je dirais que les scénaristes de la série trouvent uniquement un intérêt dans l’échec de ses personnages pour créer des situations et dialogues humoristiques.

On a alors l’impression que le but de Silicon Valley est de raconter les différentes façons de rater sa vie. Et si finalement la série n’en avait pas déjà assez raconté ? Après la saison 3, je dois avouer que je pensais que la série tournait un peu en rond et ne savait plus trop comment aller de l’avant pour nous surprendre. Je comprends ici que c’est compliqué de faire en sorte que la série aille de l’avant. Bien que la série trouve dans cette saison des nouvelles idées qui permettent de renouveler un peu les scénarios, globalement j’ai peur que les scénaristes cherchent uniquement ici un moyen de faire durer encore et encore une série qui est clairement épuisée elle-même. Par chance, Silicon Valley reste une comédie drôle. Elle est très fournie en bonnes répliques bien pensées par des scénaristes qui savent les construire. Mais la saison 4 n’est pas ce que la série a fait de mieux, sans compter que le départ de T.J. Miller devrait clairement être problématique pour la saison 5 qui est actuellement diffusée sur HBO. Erlich était tout de même le pro des dialogues complètement farfelus et c’était indéniablement une qualité que la série va perdre. Je n’ai pas encore jeté un oeil sur cette nouvelle saison mais une chose est sûre, j’ai peur…

Note : 6/10. En bref, l’humour sauve une série qui tourne assez souvent en rond sur cet échec perpétuel qui ne semble jamais être l’occasion pour les personnages d’apprendre de leurs erreurs.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Maitre TOSSA 10/05/2018 08:28

RETOUR AFFECTIF RAPIDE DE L'ÊTRE AIME

Les blessures d'amour font très mal si bien qu'on arrive pas souvent à oublier. Alors en

amour, il vaut mieux prévenir que guérir. mais comme le malheur ne prévient pas,voici

quelques solutions du puissant Maitre Marabout TOSSA pour vous aider à retrouver votre

sourire en cas de problèmes d'amour,retour d'affection,attirance et autres...
les rituels d'amour et de retour d'affection du maitre marabout TOSSA
* Retour de l' être aimé
* Rapprochement affectif
* Magie rouge, Magie blanche, Magie noire pour l'amour
* Jeter un sort pour le retour de l'amour perdu
* Médium Marabout, rencontrer l'amour
* Mage spécialiste de l'amour
* Envoutement, desenvoutement d'amour
* Retour d'affection rapide et sans délais
* Rituel pour faire regretter quelqu'un suite à un acte posé ou disputes
NB:les rituels d'amour et de retour d'affection du maître marabout TOSSA peuvent être fait à

distance ou par déplacement

CONTACT:
E-mail: contact.marabout.vaudou@gmail.com
SiteWeb: www.marabout-vaudou-retour-affectif.com/
Téléphone WhatsApps: +229 97 63 86 57