The Chi (Saison 1, 10 épisodes) : notre ville, nos rues, nos lois

The Chi (Saison 1, 10 épisodes) : notre ville, nos rues, nos lois


Déjà renouvelée pour une saison 2 par Showtime, The Chi est une agréable surprise à laquelle je ne m’attendais pas nécessairement. Dans cette série, les scénaristes nous plongent dans les quartiers sud de Chicago dans le but de brosser un portrait poignant de différents destins individuels. Tout cela respire bon l’autobiographie et cela se ressent que certaines scènes sont inspirées de la vie réelle. Sur certains points, The Chi se rapproche de The Wire (HBO). Ce n’est pas fait de la même façon et la qualité des dialogues n’est pas du tout la même, mais globalement la série fonctionne sur quelques points intéressants qui changent de ce que l’on a pour habitude de voir d’un point de vue du peuple afro-américain. Mais si tout cela est sympathique, il y a quelques éléments qui font tout de même penser à la série de David Simon : les embrouilles entre gangs, les enfants et ados qui tombent dans la délinquance, la pauvreté, la drogue, les dialogues parfois crus même si tout cela n’est pas toujours fait de la meilleure des façons pour autant. Mais la série se raconte avec une certaine légèreté et une profondeur narrative qui donne à son univers tout son intérêt. L’humour est alors équilibré avec une bonne dose de violence, la dureté par une certaine forme de rédemption. Tout cela qualifie d’ailleurs très bien l’univers de cette série.

Mais la série n’a jamais la prétention d’être quoi que ce soit, notamment un compte rendu sociologique de ce qui se passe avec le peuple afro-américain. Non, la série veut juste raconter son histoire à sa façon. Il y a donc quelque chose de léger là dedans mais traité en profondeur car le récit est travaillé et parvient à nous embarquer dans une histoire palpitante. Du coup, c’est là où s’arrête la comparaison avec The Wire. Avec une ambiance suffisamment naturelle, The Chi maîtrise son récit et parvient à créer des rebondissements intéressants qui peuvent donner envie de revenir de semaines en semaines. Le fait que rien ne soit convenu permet à la série de réellement nous passionner car les personnages sont tous intéressants et le scénario se tient plutôt bien. Créée par Lena Waithe, scénariste et actrice de Master of None (Netflix), The Chi nous plonge donc dans un quartier sensé être chaud mais qui finalement est tout l’inverse, plein de vie. Oui, il y a des gangs, des crimes, etc. mais au delà de tout ça, je dirais que ce n’est pas ce qu’il y a de plus important. Dans la série, le quartier est donc plein de la vie de ses personnages alors que l’on suit une histoire où chacun des personnages se croise dans un puzzle relationnel plutôt réussi.

Au départ, on ne sait pas quels liens les personnages ont les uns avec les autres mais rapidement, celle-ci nous informe de tout ça en délivrant ces relations à l’écran de façon intelligente. Les personnages sont tous rassemblés dans des aventures intéressantes et palpitantes. Mais la série rassemble les personnages pas vraiment pour leur couleur de peau car ce n’est pas vraiment ce qui les rassemble ou les nuit non plus. La mort de Coogie sert alors de point de chute qui permet de définir les différences de tous les personnages dans ce quartier. Tous les personnages sont impliqués de façon complètement différentes dans des drames différents eux aussi. Chaque personnage est alors impliqué dans l’histoire de façon complètement différente ce qui rend le tout forcément palpitant pour bien des raisons. Certaines scènes de quartier ne sont pas sans rappeler une autre série de David Simon : Treme. Je dirais donc que David Simon a été d’une grande inspiration pour Lena Waithe et que la volonté derrière était de faire quelque chose d’aussi bon, sans pour autant copier-coller ce que l’on aurait pu voir dans ces séries là. Finalement, The Chi est une série complètement singulière qui suit des parcours différents qui vont arriver à s’entrecroiser à certains moments.

Note : 7/10. En bref, un récit maîtrisé et passionnant.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Maitre TOSSA 10/05/2018 08:46

Grand marabout voyant de retour affectif rapide en 7 jours

Grand marabout et prêtre des sorciers vaudou au bénin, voyant et roi des vaudou, spécialiste des problèmes de couple et de tout travaux occulte vaudou, vous qui avez des problèmes sans aucun résultat, une voyance claire et gratuite de papa Tossa qui vous aide à résoudre tous vos problèmes rapide et définitif, rituel de retour affectif très rapide en 7 jours, retour affectif le plus efficace de votre aimé, quelque soit votre situation, problèmes de mariage,déception amoureuse, infidélité entre époux, mettre fin à la divorce, protection contre la sorcellerie et les mauvais sorts, vous vous sentez menacer par votre entourage, problèmes avec votre patron, votre patron vous a renvoyer de service, avoir plus de chance dans les affaire, devenir riche par la puissance vaudou, protection contre les mauvais esprits, vous ne vous sentez par aimer par les autres, vous cherchez un travail urgent, Contactez moi pour tous vos problèmes et vous serez satisfaire au plus vite.

CONTACT:
E-mail: contact.marabout.vaudou@gmail.com
SiteWeb: www.marabout-vaudou-retour-affectif.com/
https://maraboutvaudourapide.wixsite.com/occulte
Tél: +229 97 63 86 57