The Rain (Saison 1, 8 épisodes) : l'homme est un loup pour l'homme

The Rain (Saison 1, 8 épisodes) : l'homme est un loup pour l'homme

Pour sa première création originale danoise, Netflix a voulu raconter une histoire post-apolcalyptique. Si je trouve que ce n’est pas une mauvaise idée, la série a voulu surtout raconter les limites de l’être-humain dans un contexte de crise et la façon dont nous sommes enclin à réagir dans ce genre de situations. Mélange parfois étrange entre The Walking Dead et The Leftovers, cette série observe alors à la fois la survie post-apocalyptique mais également quelque chose d’un peu plus mystique. C’est une histoire où des ados sont confrontés à une pluie toxique, mais aussi à la violence de l’être humain maintenant qu’il est en situation de survie. La série reprend les codes les plus classiques du genre et je dois avouer que ce n’est pas forcément ce que j’ai préféré dans la série. C’est très classique et cela ne permet pas spécialement de créer de (bonnes) surprises. Il n’y a rien dans The Rain qui vient alors ici révolutionner un genre que d’autres séries ont su exploiter de façon beaucoup plus intelligente et passionnante. Mais The Rain puise alors sa force de sa mise en scène, élégante et léchée, sans parler des décors qui eux aussi sont crédibles et permettent d’apporter une vraie force au contexte de la série.

L’avantage de cette série est de savoir plutôt bien gérer le suspense avec des cliffanghers qui pour la plupart donnent envie de revenir pour l’épisode suivant. Cela permet donc d’enchaîner le tout et les situations de façon intelligente sans en faire des tonnes. La série cherche aussi à parler des problèmes de notre société actuelle et de ce qui pourrait clairement causer notre perte : pollution, consumérisme, égoïsme, etc. L’idée de départ des créateurs de la série était de prendre une source de vie et l’eau était parfaite pour parler d’extinction de l’humanité. M. Night Shyamalan l’avait déjà fait avec l’air (ou plutôt le vent) dans Phénomènes au cinéma mais avec beaucoup plus de difficulté. Mais cela ne veut pas pour autant dire que The Rain réussie tout ce qu’elle entreprend. Disons que la série fait tout un tas d’erreurs et préfère se concentrer sur les émotions de chacun sans que cela ne soit ce que je préfère. La série décide aussi d’utiliser ses jeunes personnages afin de créer une histoire d’apprentissage dans un monde qui n’est pas celui que l’on connaît ou bien qu’ils ont connu. Il faut survivre et ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile. Alors qu’ils sont à un âge où l’on est sensés découvrir la société, la série propose donc de nous engager dans de nouvelles directions et ce n’est pas plus mal.

Mais tous les personnages ne sont pas forcément réussis. Certains sont même un peu balourd et leur vie passée, racontée au travers de flashbacks est toujours pire que ce qu’ils vivent maintenant. En effet, en dehors de Rasmus et Simone, tous les autres personnages de The Rain ont vécu des destins tragiques : une fille humiliée sur les réseaux sociaux après une soirée trop arrosée, un homme abandonnée par son père, un autre avec des problèmes différent où il a assisté à la mort de sa famille par des hommes de main d’Apollon, etc. La série décide donc de porter les personnages dans une toute nouvelle dimension rapidement, car une fois que tout le monde sort du bunker alors les choses s’enchaînent et deviennent un peu plus palpitante. On perd cependant le côté claustrophobique du premier épisode qui fonctionnait assez bien. Grâce à un rythme plutôt solide, la série gère alors ses personnages de façon sympathiques sans en faire des tonnes. Il n’y a pas vraiment besoin de ça et ce n’est pas plus mal. Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce que la série évolue dans cette direction mais elle fait des choix qui changent. Avec des mystères, un brin d’amour et quelques angoisses en tout genre, The Rain gère alors rapidement son suspense.

De plus, les décors changent de ce que l’on peut voir dans d’autres séries post-apocalyptique. On pourrait alors la comparer à The 100 (The CW) qui a elle aussi des décors boisés et des endroits plein de verdure. Finalement, The Rain a tout ce que l’on peut attendre de sa part et bien que par moment cela ne soit pas brillant, cela reste suffisamment sympathique pour que l’on passe un bon moment.

Note : 5.5/10. En bref, une première saison sympathique sans éclats.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Maitre TOSSA 10/05/2018 08:36

Grand marabout voyant de retour affectif rapide en 7 jours

Grand marabout et prêtre des sorciers vaudou au bénin, voyant et roi des vaudou, spécialiste des problèmes de couple et de tout travaux occulte vaudou, vous qui avez des problèmes sans aucun résultat, une voyance claire et gratuite de papa Tossa qui vous aide à résoudre tous vos problèmes rapide et définitif, rituel de retour affectif très rapide en 7 jours, retour affectif le plus efficace de votre aimé, quelque soit votre situation, problèmes de mariage,déception amoureuse, infidélité entre époux, mettre fin à la divorce, protection contre la sorcellerie et les mauvais sorts, vous vous sentez menacer par votre entourage, problèmes avec votre patron, votre patron vous a renvoyer de service, avoir plus de chance dans les affaire, devenir riche par la puissance vaudou, protection contre les mauvais esprits, vous ne vous sentez par aimer par les autres, vous cherchez un travail urgent, Contactez moi pour tous vos problèmes et vous serez satisfaire au plus vite.

CONTACT:
E-mail: contact.marabout.vaudou@gmail.com
SiteWeb: www.marabout-vaudou-retour-affectif.com/
https://maraboutvaudourapide.wixsite.com/occulte
Tél: +229 97 63 86 57

dame.nina 09/05/2018 19:40

Personnellement j'ai adoré !
Au delà du côté déjà vu de l'idée de départ, c'est vraiment les relations entre les survivants qui m'a plu le plus. Une bonne surprise !

Belle soirée !