Critiques Séries : Sharp Objects. Saison 1. Episode 3.

Critiques Séries : Sharp Objects. Saison 1. Episode 3.

Sharp Objects // Saison 1. Episode 3. Fix.


En voilà un troisième épisode intense où Sharp Objects nous plonge toujours un peu plus dans les éléments les plus sombres de cette série. Les deux premiers épisodes cherchaient à nous embarquer dans des aventures intéressantes mais en restant sur la retenue. Ce nouvel épisode fait des choses légèrement différentes en nous plongeant la tête la première. « Fix » est donc un coup de tonnerre dans un épisode. Tout commence avec un écho et se concentre sur la menace qui plane au dessus des personnages. Et bien qu’il y ait un tueur en fuite à Wind Gap, les vraies horreurs de ce monde sont les adolescentes. C’est en tout cas, ce que l’on ressent dans cet épisode. La série développe alors d’autres personnages tout en poursuivant l’évolution des autres. Amma, la demi-soeur de Camille (incarnée par Eliza Scanlen) plane à la périphérie des intrigues, battant des ailes en marge de l’histoire générale de la saison. Mais cela n’en fait pas pour autant un personnage ennuyeux, bien au contraire. Disons que Amma existe surtout au travers d’autres personnages et la perception qu’ils ont d’elle. Pour Camille, pour Adora. Mais cet épisode est là pour nous présenter le personnage selon ses propres termes : ce n’est pas seulement une adolescente, elle est beaucoup plus sinistre que les autres dans Sharp Objects semblait plus ou moins le démontrer précédemment.

Ce qui me fascine avec Amma c’est qu’elle est habituée à être regardée, que les gens veulent son attention, son affection (même sans que cela soit sexuel) mais elle a appris à transformer le désir des autres en une arme. Tout cela est d’ailleurs évident dans sa première scène avec Camille. Cet épisode est donc centré sur le pouvoirs que les jeunes femmes peuvent utiliser, de Amma et son gang de filles, ou encore Ashley et le pouvoir qu’elle a sur John Keene. J’aime bien Ashley et la façon dont cette dernière parvient finalement à impliquer quelque chose d’intéressant pour la suite des aventures de la série. Les femmes de Wind Gap sont impliquées dans quelque chose d’intéressant et cela permet aussi de développer l’histoire de Sharp Objects autour de ces femmes plus que des hommes qui ne sont finalement que des accessoires dans cette histoire. Le moment entre Camille et Alice est là aussi encore un moment intéressant de cet épisode qui permet de mettre en exergue ce que Sharp Objects réussie à faire avec ses personnages féminins, en mettant en avant à la fois quelque chose de féministe mais également un truc normal. Finalement, la série continue de démontrer avec simplicité les forces de ses personnages avec en trame quelque chose de beaucoup plus sombre.

Note : 9.5/10. En bref, encore une brillante aventure.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

cineman 18/08/2018 07:04

top top top a voir

AlZheimer 10/08/2018 08:57

Comme quoi les appréciations des uns peuvent différés totalement des autres. Pour ma part, je n'ai vraiment pas "accroché" à Sharp Objects. Dès le premier épisode me suis ennuyé fermement. Une histoire dans laquelle je ne suis jamais parvenu à entrer et être intéressé. C'est d'une lenteur permanente et donne l'impression de s'évaporer dans une histoire sans queue ni tête. J'ai fait l'effort de regarder le deuxième épisode puis le troisième. Mais, là, au quart d'heure, la coupe a été pleine et j'ai abandonné définitivement la série. J'ai effacé les épisodes 4 et 5 de mon ordi et je suis passé à autre chose. Bon visionnage, cependant, à ceux qui apprécient ....