[CLASSEMENT 2017/2018] - 30 à 21

[CLASSEMENT 2017/2018] - 30 à 21

30 - BROOKLYN NINE-NINE - SAISON 5 (+18)
Brooklyn Nine-Nine a de la chance. Alors qu’elle avait été annulée, elle a finalement été récupérée. On aura donc bel et bien droit à une saison 6. Mais au delà de cette excellente nouvelle, la saison 5 a été brillante du début à la fin. Un joyeux bordel qui aura permis de développer d’autres intrigues de façon complètement différentes et surtout de continuer à créer des situations humoristiques réussies qui permettent de passer un bon moment. Cette comédie reste unique et j’ai déjà hâte de voir la suite.

29 - POWER - SAISON 4 (+5)
Après la saison 3, Power décide cette année là de redistribuer les cartes et de casser un peu la dynamique. Avec Ghost en prison, les enjeux sont totalement différents mais le ton sobre de la série continue de se frayer un chemin. En donnant plus de place aux femmes, Power gagne là aussi des points, prouvant que dans un monde de brutes épaisses il y a toujours une place pour la gente féminine. Quoi qu’il en soit, la saison 4 reste l’une des meilleures de la série.

28 - TWIN PEAKS : THE RETURN - SAISON 3 (NEW)
David Lynch refuse d’expliquer cette saison 3 de Twin Peaks mais ce que je vais retenir dans cette saison c’est le délire barré et parfois illisible que le créateur/réalisateur/scénariste veut nous offrir. Le retour du casting original des années après et l’évolution des personnages se fait dans un récit particulièrement dense et riche en rebondissements. Tout fan de Twin Peaks trouvera ici son compte, moi j’ai été comblé. Pas autant que j’aurais pu le souhaiter, mais suffisamment pour me donner envie de glisser la série ici.

27 - BETTER THINGS - SAISON 2 (+2)
Pamela Adlon est pour moi l’une des meilleures comédiennes du petit écran américain. Il y a quelque chose chez cette femme qui me fait aimer tout ce qu’elle peut faire et Better Things continue de grandir. La saison 2 se concentre sur des sujets différents, parvient à faire évoluer les personnages mais également à donner à Pamela Adlon l’occasion de montrer une autre palette de ses multiples talents. Une vraie réussite, douce amère, tendre, sombre et drôle à la fois.

26 - OUTLANDER - SAISON 3 (NEW)
Si certains trouveront beaucoup de défauts à cette saison 3, Outlander a pour moi compris ses défauts et surtout ceux de la saison précédente. Les scénaristes tentent alors de construire les retrouvailles entre le couple vedette après les avoir séparés. Tout cela se joue avec beaucoup de moments particulièrement forts et riches en émotions. Les scènes de bataille continuent de pleuvoir et l’exploration de l’histoire du Royaume Uni sous un angle fantastique permet d’apporter un peu de fraîcheur à un univers qui n’a pas dit son dernier moment.

25 - MOM - SAISON 5 (+1)
L’âge de raison ? C’est ce que l’on peut dire de la saison 5 de Mom. La série s’est débarrassée de certains problèmes des années précédentes qui ne pouvaient pas évoluer dans le but d’aller de l’avant. La saison est à la fois sombre et lumineuse, apportant à ses personnages toujours de quoi nous faire rire mais aussi nous toucher. Cette comédie n’est pas comme les autres et je suis chaque année heureux de découvrir les nouvelles aventures de chacun de ses personnages.

24 - MARVEL’S JESSICA JONES - SAISON 2 (NEW)
On peut trouver bien des défauts à Jessica Jones mais pour moi, cette saison 2 a su raconter autre chose avec son univers propre. En nous plongeant dans la jeunesse de Jessica et la relation conflictuelle avec sa propre mère, elle parvient à faire évoluer le récit mais aussi à faire grandir son héroïne. Si certains épisodes sont en deçà des espérances, plus j’y pense et plus cette saison 2 me hante. J’ai déjà hâte de voir la saison 3.

23 - THIS IS US - SAISON 2 (NEW)
Grande révélation d’il y a plus d’un an, This is Us continue d’être un phénomène aux Etats-Unis. Si la série a ses défauts et que la saison 2 a par moment échoué sur certains plans, elle continue son bout de chemin en explorant des thématiques familiales, sociétales de façon suffisamment profonde pour que le téléspectateur se sente touché et/ou impliqué dans ce que la série nous raconte.

22 - HOMELAND - SAISON 7 (+1)
On ne parle plus autant de Homeland maintenant qu’auparavant et pour cause, elle a parfois un peu perdu son mojo. Cette année, la série tente de développer une histoire complètement différente autour de la nouvelle vie de Carrie Mathison. Si cela a été un échec pour certains, cela a été une bouffée d’air frais pour moi. Homeland devient alors ici un peu plus une série familiale (la relation avec sa soeur, sa fille, le deuil, etc.) afin d’explorer des territoires différents.

21 - BOJACK HORSEMAN - SAISON 4 (+1)
Cette série animée est devenue une vraie référence en peu de temps et cette année, Bojack Horseman sort de sa zone de confort afin de raconter des histoires complètement différentes sur sa propre histoire. Cette quête identitaire donne un ton résolument différent à la saison mais permet aussi à la série de grandir. Comme le bon vin, il est meilleur en vieillissant et c’est ce qui se passe avec cette série ici.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article