[CLASSEMENT 2017/2018] - 40 à 31

[CLASSEMENT 2017/2018] - 40 à 31

0 - THE TERROR - SAISON 1 (NEW)
AMC continue d’explorer des terrains différents avec cette fois-ci le genre horrifique mais de façon différente de bien d’autres chaînes de télévision américaine. The Terror est un territoire passionnant qui nous fait voyager au milieu des mers. Grâce à une ambiance soignée et des décors magnifiques, la série tient la barre jusqu’au bout. Que les intrigues soient à voiles ou à vapeur, elles gardent leurs mystères et parviennent alors à nous happer jusqu’au bout.

39 - UNBREAKABLE KIMMY SCHMIDT - SAISON 4 (+2)
Si je regrette que la série s’achève, il fallait bien une fin. Unbreakable Kimmy Schmidt nous offre alors avec cette 4ème saison un spectacle étonnant et réussi qui n’a de cesse de jongler avec l’absurde qui a fait le charme de cette comédie et nous fait presque oublier les quelques erreurs de la saison précédente. J’aurais l’occasion de vous reparler prochainement de cette saison 4 dont je n’ai pas encore eu l’occasion de faire de bilan ici.

38 - THE END OF THE FUCKING WORLD - SAISON 1 (NEW)
Cette série Netflix/Channel 4 a tout pour plaire et c’est ce qu’elle a réussi à faire. En effet, en nous plongeant dans l’esprit d’un psychopathe, la série nous propose une quête pleine de surprises et d’aventures en tout genre qui auront de quoi en surprendre plus d’un. Grâce à ce road trip d’enfer, inspiré d’un roman graphique, la série saura charmer grâce à son humour si particulier, ses personnages emblématiques et tout un tas de trouvailles narratives qui permettent de ne jamais s’ennuyer.

37 - COUTERPART - SAISON 1 (NEW)
Le genre de l’espionnage en série est peut-être un peu éculé mais avec Counterpart, les créateurs tentent de nous offrir une vision légèrement différente de la chose sur fond de SF. Avec un J.K. Simmons brillant (en double, car mieux vaut deux fois qu’une), la série brille par sa capacité à retourner les situations et à transformer le point de départ en un voyage entre deux univers différents et une multiples de personnages incroyables.

36 - THE GOLDBERGS - SAISON 5 (-5)
Si petit à petit The Goldbergs a su faire ses marques en tant que l’une de mes comédies préférées, cette saison 4 n’a pas été aussi brillante que les deux précédentes. Mais malgré ses défauts, la comédie qui va connaître un spin off cette année continue son mélange entre références nostalgiques à la pop culture et intrigues familiales bien senties. L’année de la raison ? Peut-être. En tout cas, le chemin de croisière de la série a de quoi rendre jaloux d’autres comédies de la chaîne.

35 - SHAMELESS US - SAISON 8 (+5)
Bon, la saison 8 n’est pas la meilleure saison de Shameless (US) et la série est capable de faire mieux. Cependant, cela fait déjà pas mal de temps qu’elle a du mal à se renouveler et cette année elle tente de changer un peu la donne. Les personnages évoluent dans la première partie de la saison alors que l’intrigue de celle-ci ne décolle pas toujours. Mais malgré les défauts inhérents à une série vieillissante, l’attachement aux personnages continue de faire mouche.

34 - THE MAGICIANS - SAISON 3 (NEW)
Je n’avais pas vraiment eu le temps de trop me pencher sur The Magicians l’an dernier mais en rattrapant mon retard, j’ai trouvé une série étonnante qui mélange illusions et intrigues riches en idées pour construire un monde solide. Cette saison est peut-être plus réussie que la précédente, notamment dans sa façon de changer la donne et de nous offrir un spectacle vivant efficace, qui n’a de cesse de questionner le spectateur.

33 - MASTER OF NONE - SAISON 2 (NEW)
Aziz Ansari est un petit génie. Si la première saison était une belle surprise inattendue, la seconde, un peu moins bien gérée, offre toujours autant de moments étonnants qui nous plonge dans la vie d’un personnage entre éléments réalistes empruntés à la vie de l’acteur et moments de fiction qui viennent alors créer des situations comiques étonnantes. Aziz Ansari est un petit génie que Netflix a intérêt de garder dans ses rangs, il a encore tellement de potentiel.

32 - STRANGER THINGS - SAISON 2 (-24)
La question Stranger Things est complexe. Disons que la saison 1 était pleine de références au cinéma de Spielberg, et bien d’autres encore. La saison 2 tente de s’affranchir de ces références afin de construire son propre univers tout en poursuivant les intrigues lancées l’an dernier. La saison ne brille pas forcément mais cette série populaire continue de tenter des choses et réussie par moment le petit miracle qu’elle a voulu faire éclore lors de sa première saison.

31 - MOZART IN THE JUNGLE - SAISON 4 (NEW)
Je dois avouer que Mozart in the Jungle va me manquer. Amazon Prime Video a décidé de ne pas donner de nouvelle saison à sa comédie noire et farfelue. En partant par moment dans tous les sens, cette saison permet aussi de se recentrer sur les personnages qui font le véritable intérêt de cette petite comédie dont le charme a toujours opéré, même jusqu’au bout de cette saison 4 qui conclut parfaitement la série.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article