Critique Ciné : Bad Samaritan (2018)

Critique Ciné : Bad Samaritan (2018)

Bad Samaritan // De Dean Devlin. Avec David Tennant et Robert Sheehan.


Après Geostorm l’an dernier et après avoir été le scénariste de franchises comme Independence Day et créé l’univers de Stargate pour le cinéma, Dean Devlin opère ici un virage à 180° pour nous proposer une histoire de petit thriller mettant en scène la crème de la crème des vilains : David Tennant (Doctor Who, Jessica Jones). C’est Brandon Boyce (Venom) qui s’est alors chargé de l’écriture de ce petit thriller qui ne renouvelle clairement pas le genre mais qui tente tant bien que mal d’être un divertissement estival sympathique. Bien entendu, il ne faut pas être trop regardant pour autant mais le spectacle reste globalement assez efficace pour ne pas trop nous ennuyer. Le film me rappelle toutes ces séries Z sorties au cinéma dans les années 2000 comme Mr Brooks (avec Kevin Costner) ou encore La Faille (avec Anthony Hopkins). Ce n’est donc pas forcément le film de mes rêves mais disons que le divertissement proposé est suffisamment truffé de bonnes idées pour que David Tennant, qui se donne à fond, nous fasse croire à ses airs de vilain garçon. Pourtant, l’idée de départ était bonne et c’est là que je ne comprends pas trop pourquoi le film se transforme alors en truc complètement débile par moment où les personnages prennent des décisions plus bêtes que d’autres.

Deux employés d'une station essence utilisent leur entreprise comme facade pour camoufler leurs cambriolages. Un jour, ils s'en prennent à la mauvaise maison...

Du coup, bien que Bad Samaritan ne soit pas vraiment un bon film, il est charmant par moment grâce à un casting plutôt sympathique dans son ensemble. Mélanger des escrocs à la petite semaine avec un psychopathe qui aime torturer ses victimes cela peut faire un bon mélange mais ce n’est pas grave car j’ai tout de même passé un bon moment. Le film enchaîne les twists et ne cherche pas à prendre une tonne de chemins différents pour raconter la même histoire (ce qui est plutôt rassurant dans son ensemble). Le fait que Dean Devlin soit aussi attaché à certains détails de son film permet à celui-ci de nous offrir de bons moments assez efficaces qui fonctionnent plutôt bien dans leur ensemble. Même si Bad Samaritan n’est pas du tout Le Silence des Agneaux (et c’est dommage dans un sens), il n’en reste pas moins sympathique pour autant. Grâce à un casting plutôt solide dans son ensemble, on se retrouve alors avec quelque chose de suffisamment efficace pour ne pas s’ennuyer et c’est déjà pas mal. Du coup, Bad Samaritan est un bon thriller du dimanche après-mlidi pluvieux ou des vacances d’été libres comme l’air. Pourquoi pas en somme.

Note : 5.5/10. En bref, pas exceptionnel mais suffisamment charmant pour nous permettre de passer un bon moment.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article