Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 4. Episode 1.

Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 4. Episode 1.

Better Call Saul // Saison 4. Episode 1. Smoke.


Après le final de la saison précédente, Better Call Saul se devait de respirer un peu afin de prendre le temps d’aller dans une nouvelle direction. Cette saison décide donc de reprendre les bases du final de l’an dernier afin de nous proposer quelque chose de complètement différent. Dans le dernier épisode de la saison 3, il y a eu l’accident de voiture de Kim, le sabotage de Jimmy de l’accord Sandpiper, la tentative d’assassinat de Nacho envers Hector, la mort de Chuck dans un incendie de sa propre maison. Il y a donc du temps à prendre dans cet épisode afin de pouvoir avaler tout ce que Better Call Saul a pu mettre en place. Le cold-open en noir et blanc se concentre sur le futur Saul Goodman, celui que l’on suit depuis les débuts de la série et qui nous conduit après les évènements de Breaking Bad. Dès que l’on retourne en couleur, nous sommes assaillis par les évènements de la fin de la saison 3 et ses conséquences : sauvages, violentes, qui vont changer le jeu à tout jamais. Aucun de ces personnages n’a eu des mois pour se remettre de ses émotions car finalement, nous sommes dans les conséquences directes de la fin de la saison 3 et pas situés plusieurs mois plus tard. Cet épisode se concentre notamment sur Jimmy qui apprend la mort de Chuck. Si l’on est un nouveau téléspectateur qui passe du final de la saison 3 directement à ce premier épisode, on n’a pas l’impression de changer de saison.

« Smoke » vient aussi nous rappeler comment les choses ont changé et aussi jusqu’où on doit encore aller avant d’arriver au Saul que l’on a connu dans Breaking Bad. La série décide de prendre son temps et alors qu’elle est déjà renouvelée pour une saison 5, les scénaristes décident de ne pas trop aller vite pour nous permettre d’aller de l’avant. La série décide de nous donner un peu de nouvelles de tout le monde et cela passe par Jimmy, Kim, Nacho/Hector mais aussi Mike. Ce dernier a d’ailleurs de loin la séquence la plus drôle et fun de cet épisode, en voiture de golf avec une identité volée. Tout cela ne change pas vraiment de ce que l’on a pu voir par le passé dans l’univers de Better Call Saul/Breaking Bad et cela permet de reprendre du service sans trop de difficultés. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que l’on aille dans cette direction, ou en tout cas que l’on gère les événements de la saison précédente directement, sans saut dans le temps mais c’est pile poil ce qu’il fallait afin de nous permettre de ressentir au mieux le poids des évènements et ses conséquences sur l’avenir de la série. Finalement, « Smoke » est une très belle entrée en matière pour la suite de la saison et donc de la série, qui remet les personnages dans leurs contextes et permet de jauger les conséquences intelligemment.

Note : 9/10. En bref, on ne pouvait pas demander mieux.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article