Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 4. Episode 4.

Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 4. Episode 4.

Better Call Saul // Saison 4. Episode 4. Talk VIP.


Better Call Saul reste légèrement différente de Breaking Bad, mais la magie de cette dernière opère toujours dans ce que la série de Vince Gilligan fait ici. En piégeant Jimmy dans un magasin de téléphones portables déserts, qui ne vend rien, la série cherche à explorer ce que ce dernier peut faire. L’évolution de Jimmy dans cet épisode est intéressante car il ne se laisse pas abattre par le fait qu’il est au fond du trou, il décide de trouver une façon comme une autre de se sortir de la situation dans laquelle il est. J’aime bien son pragmatisme et le fait qu’il est toujours là à trouver un moyen de vendre, même quand il y a personne pour acheter. La fin de cet épisode symbolise parfaitement cette ténacité du héros et le fait que Better Call Saul sait aussi faire de lui quelqu’un de véritablement important. Par ailleurs, Kim va quant à elle se retrouver piégée elle aussi, notamment car elle va réaliser que l’affaire Mesa Verde est une cage dorée, une spirale infernale d’argent pour l’argent. Elle va alors chercher la justice qu’elle a toujours aimé travailler. Du coup, Better Call Saul fait en sorte de trouver une échappatoire à ses personnages alors qu’ils sont comme coincés dans leur monde. Si l’on pense qu’ils sont dans une impasse, cet épisode veut nous démontrer légèrement le contraire, qu’ils peuvent se relever d’une certaine façon et je trouve le résultat intéressant.

C’est le premier épisode de la saison où chaque personnage important de l’épisode a son moment de bravoure. L’histoire de Nacho est la partie action de l’épisode avec les frères Salamanca. J’ai adoré ce moment car il n’est pas sans rappeler d’autres moments du genre que l’on a pu voir dans Breaking Bad. Nacho reste quelqu’un de malin (même si l’on connait l’issue de son histoire si l’on a vu la série mère) et c’est clairement quelque chose que j’aime beaucoup. Je ne sais pas trop dans quelle direction Better Call Saul va bien pouvoir aller avec lui avant que l’on ait droit à ses rendez vous avec Walter plus tard dans sa vie mais je suis vraiment curieux. Surtout que petit à petit l’histoire évolue intelligemment. Et puis il y a Mike. Ce dernier est un peu coincé à ce moment de la saison mais pas totalement. J’aime bien l’évolution de ce personnage dans Better Call Saul car ce n’est pas totalement ce que l’on a pu voir par le passé dans Breaking Bad. Son face à face avec Gus est un grand moment de télévision où deux personnages emblématiques de la série (et de sa série mère) parviennent à créer un grand moment. Mais Mike n’a pas que ça à nous offrir, car Mike est une présence que j’aime beaucoup dans cette série, qui lors de la réunion de groupe nous offre un grand moment. Finalement, cet épisode fait partie de ces bonnes surprises dont seule Better Call Saul a le secret.

Note : 9/10. En bref, encore un brillant épisode de Better Call Saul.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article