Critiques Séries : Castle Rock. Saison 1. Episode 8.

Critiques Séries : Castle Rock. Saison 1. Episode 8.

Castle Rock // Saison 1. Episode 8. Past Perfect.


Il y a toujours eu un danger depuis le premier épisode que Castle Rock se retrouverait coincée dans son besoin de recréer le style et la mythologie de Stephen King plutôt que de développer son propre monde et ses propres personnages. Mais plutôt que de suivre ce chemin là, Castle Rock commence à tomber dans du American Horror Story. « Past Perfect » est très soigné visuellement, ressemblant à une belle fiction adaptant du Stephen King sans pour autant en être totalement. Alors que Hulu a renouvelé Castle Rock pour une saison 2, je dois avouer que j’apprécie l’évolution douce de la série que l’on verra surement exploser à un moment donné. Cependant, je trouve que tout cela est un peu vide dans un sens et c’est justement ça le problème. Car si la série veut se concentrer sur le visuel, comme American Horror Story à certains moments de son histoire, l’histoire est alors devenue creuse. On sait plus ou moins déjà en avance ce qui se passe dans cet épisode ce qui n’est pas vraiment le truc le plus encourageant que l’on ait pu voir non plus. Mais l’épisode ne s’en sort pas trop mal à tenter malgré tous les trucs qu’elle se met dans les roues à rester suffisamment cohérent avec ce que l’on peut attendre de la part d’une telle série.

Ce qui est dommage par ailleurs c’est que certaines intrigues ont un gros défaut : celui de ne pas avoir suffisamment d’éléments pour soutenir ce que Castle Rock veut nous raconter. Je dirais que l’histoire des hôteliers n’apporte pas grand chose. Disons que cela ne renforce pas vraiment l’intrigue générale de Castle Rock. Peut-Être aussi car la série ne se concentre pas suffisamment sur ce qu’elle a déjà entre les mains alors qu’elle pourrait réellement le faire et qu’elle a du potentiel dans ce domaine là. Mais non, il n’en est rien de tout ça et c’est justement ça le problème. Par ailleurs, je dirais que Castle Rock n’a pas vraiment de considération pour ses victimes et c’est là aussi un problème qui ne permet pas toujours de s’impliquer dans ce que la série nous raconte. Je trouve ça dommage car il y avait tellement à faire mais si la série ne se concentre pas suffisamment là dessus, alors le résultat manque de surprises. Finalement, malgré les défauts inhérents à tout ce que Castle Rock veut faire en même temps, elle reste un objet fascinant qui me donne toujours envie de revenir pour voir ce qu’elle a encore en stock. Je ne suis pas contre American Horror Story et le fait que Castle Rock lui ressemble de plus en plus non plus. Pourquoi pas...

Note : 5.5/10. En bref, si Castle Rock peut faire mieux, elle a malgré tout des idées et un monde fascinant.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article