Critiques Séries : Sideswiped. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Sideswiped. Saison 1. Pilot.

Sideswiped // Saison 1. Episodes 1 et 2.


Youtube Red continue de proposer des séries originales ancrées dans leur époque et cette fois-ci c’est une série qui ne propre rien de très original, mais qui utilise une application de rencontres moderne et connue : Tinder. Avec quelques têtes connues comme Rosanna Arquette (qui devrait penser à arrêter la chirurgie esthétique) ou Jason Sudeikis, la série nous propose alors des personnages intéressants autour d’Olivia Maple. C’est Carly Craig qui est à la tête de cette comédie et certains la connaissent surement pour ses vidéos sur Youtube comme « The Daddy Song » ou « Judy Garland Orgasm ». Elle s’en sort plutôt bien ici et nous propose alors quelque chose de complètement différent. Il n’y a aucun doute sur Carly Craig : elle est hilarante. Tout cela même si vous ne l’avez jamais vu dans le rôle de Tara dans American Housewife (où elle a toujours été excellente). Mais dès que l’on voit ces deux premiers épisodes, on peut rapidement se rendre compte de l’étendue des talents de cette actrice. Notamment dans sa relation avec sa mère dans la série incarnée par Rosanna Arquette (et cette dernière est parfaite elle aussi). Il y a plusieurs scènes dans ces deux épisodes qui sont hilarantes comme dans le premier où elle commande son café et se fait littéralement avoir de 37 dollars.

Célibataire lors de son 35ème anniversaire, Olivia veut alors rencontrer les 252 matchs qu’elle a sur Tinder.

Sideswiped décide de passer outre le cliché de la femme qui doit absolument se caser et bien que apparemment cette série soit basée sur quelque chose qui est réellement arrivée à Carly Craig (qui est aussi la créatrice de la série), l’idée de départ de Sideswiped n’est pas surréaliste et reste crédible. Cela a énormément de potentiel pour devenir hilarant et ces deux premiers épisodes savent comment le démontrer par moment de façon suffisamment efficace ce qui n’est pas plus mal. Carly Craig a des relations intéressantes avec le reste du casting de la série, ce qui permet de passer de bons moments ici et là. Dans le monde du dating 2.0 où le « swipe » a changé la donne, Sideswiped fonctionne presque plus dans le second épisode que dans le premier. En effet, le premier doit prendre son temps et installer quelque chose qui change. Cela n’est pas brillant mais cela a le mérite d’être suffisamment feel-good comme beaucoup de petites productions américains dans le genre de la romcom. J’ai donc envie d’en voir un peu plus et c’est ce que je vais m’empresser de faire. Youtube Red continue de proposer du contenu original qui vaut le coup d’oeil sans pour autant être nécessairement brillant.

Note : 6/10. En bref, une création originale sympathique.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article