Critiques Séries : The Sinner. Saison 2. Episode 1.

Critiques Séries : The Sinner. Saison 2. Episode 1.

The Sinner // Saison 2. Episode 1. To the Beginning.


Après une première saison sympathique où Jessica Biel tuait une femme sur la plage devant tout le monde sans raison apparente, la seconde saison nous permet de retrouver Harry Ambrose incarné par Bill Pullman qui revient dans sa ville natale pour enquêter sur le meurtre d’une femme et d’un homme. Tout porte à croire qu’ils ont été assassiné par le fils de Madame. Bon, je suis reste encore septique de l’utilité de cette saison 2, The Sinner me rappelle un peu ce que ABC a pu faire avec Secrets & Lies lors de sa seconde saison : une nouvelle affaire qui n’a rien à voir, dans le but de tenter de trouver une nouvelle façon de raconter l’histoire sous un angle et regard différent. Ce premier épisode n’est pas mauvais mais il me brille pas pour autant non plus et c’est justement là le problème. Cette saison poursuit donc avec Harry Ambrose que Derek Simonds a créé dans la première saison de la série mais tout le reste change complètement. Il y a quelque chose cette saison qui est au moins réussi et c’est le casting. Carrie Coon ? On ne peut pas se tromper avec elle. Elle est divertissante et a quelque chose d’hypnotique que la série parvient à mettre en scène de façon assez intelligente. Son mari, Tracy Letts, est là aussi quelqu’un qu’il sera intéressant de voir évoluer au fil des épisodes.

Mais The Sinner se repose dans ce premier épisode sur ce petit garçon qui aurait tué ses parents. Je ne sais pas trop si c’est la partie la plus intéressante de cette saison car pour le moment je trouve que cela manque un peu de personnalité et de surprises. La relation entre les parents est aussi complexe que celle avec cet enfant qui a tout d’autiste qui ne sait probablement pas ce qu’il a fait. S’il n’y a pas de grandes surprises à attendre de ce premier épisode, il tente surtout d’installer une nouvelle histoire afin de changer un peu ce que la saison précédente a pu faire et c’est presque plus intelligent que cela a pu l’être dans d’autres situations. La scène d’ouverture sur la mort d’Adam et Beth est assez réussie et permet de se plonger rapidement dans l’ambiance de la saison même si la suite n’est pas aussi efficace. Du coup, avec ce premier épisode, The Sinner me donne l’impression de devenir un peu la série de ABC, Secrets & Lies, qui sans être mauvaise, n’était pas non plus brillante et c’est justement là le problème. Je m’attendais à un truc légèrement différent mais je me rends rapidement compte que finalement tout n’est pas brillant encore. On verra donc comment la saison évolue car je ne suis pas encore totalement convaincu.

Note : 5/10. En bref, passable à voir sur la longueur.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

kevin 25/08/2018 00:13

Faudrait être exact dans l'article avant de critiquer. Dans la saison 1 Jessica Biel n'a jamais tué de femme sur une plage...