Critiques Séries : The Sinner. Saison 2. Episodes 2 et 3.

Critiques Séries : The Sinner. Saison 2. Episodes 2 et 3.

The Sinner // Saison 2. Episodes 2 et 3. Part II / Part III.


L’enquête continue. Alors que le premier épisode de The Sinner changeait un peu la donne en nous plongeant dans une toute nouvelle affaire, la série continue ce petit chemin pas toujours pavé de bonnes intentions. Disons que « Part II » n’est pas aussi bon que le premier épisode mais pose malgré tout les bases de la suite de la saison non sans efficacité. Dans cet épisode, Ambrose et Heather commencent enfin à découvrir d’où est-ce que Julian vient réellement. Mais ce que j’aime bien avec Julian c’est la complexité du personnage. The Sinner n’a pas envie de rejouer la première saison et elle continue de nous le faire très bien comprendre. Cela donne des scènes étranges mais non sans une certaine dose d’efficacité. Bien au contraire je dirais même que la série brille par sa capacité à se renouveler intelligemment sans en faire des tonnes. Même si pour le moment l’intrigue reste encore un peu trop étrange par moment, elle n’en reste pas moins efficace pour autant. Ambrose et Heather forment un duo intéressant pour le coup et la série parvient alors à faire évoluer l’intrigue et l’univers de la série sans véritablement changer ce qui avait fait l’intérêt de la première saison. C’est une prouesse étonnante que Secrets & Lies sur ABC n’avait pas vraiment réussi à faire.

Peut-être aussi car Secrets & Lies n’a jamais été exceptionnelle et cantonnée au rang de divertissement sympathique mais sans le petit plus qu’il aurait fallu. Julian de son côté est plongé dans un monde complètement différent ce qui forge aussi le caractère du personnage et lui permet d’évoluer tranquillement. J’aime bien la façon dont la série grandie et fait de ce Julian un personnage emblématique et ambiguë. Après tout, on ne sait pas encore ce que Julian vient faire et/ou a fait. Elisha Henig est, côté casting, un choix intelligent de la part des scénaristes qui démontre la capacité de la série à là aussi proposer un truc différent de Jessica Biel l’an dernier. Julian a de quoi fait penser à Norman Bates par moment, ce qui est un avantage et permet d’évoluer dans un monde où l’émotion est beaucoup moins présente mais les personnages tout aussi sympathiques. Dans « Part III », les choses sont légèrement différentes. Julian est arrêté (ce qui est un premier bon signe que The Sinner ne compte pas garder ses mains dans ses poches) et envoyé en centre de détention pour mineurs. L’expérience de Julian dans ce centre est dépeinte par l’épisode de façon très étrange, alors que les mystères continuent de roder.

Par moment, j’ai l’impression que The Sinner a décidé de s’inspirer un peu plus du thriller psychologique horrifique que du thriller psychologique tout court (ce qui était le genre de la première saison). L’intrigue évolue rapidement et le fait que Julian attende son procès pour meurtre au second degré en étant jugé comme un adulte permet de croiser les éléments et surtout de développer un peu mieux la personnalité ambiguë du personnage. Finalement, ces deux épisodes vont plus loin ce qui est rassurant dans la dynamique The Sinner veut nous proposer. J’ai hâte de voir la suite.

Note : 7/10. En bref, deux épisodes qui permettent de dévoiler un peu plus les enjeux de la saison.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

edwige mingh 22/08/2018 18:31

Très accrochée par ces premiers épisodes, envie de voir comment l'action va se dérouler. Excellent casting aussi.