Critique Ciné : Place Publique (2018)

Critique Ciné : Place Publique (2018)

Place Publique // De Agnès Jaoui. Avec Jean Pierre Bacri et Agnès Jaoui.


Je ne suis pas vraiment un très grand fan d’Agnès Jaoui et Jean Pierre Bacri. Rare ont été les films qui ont su m’offrir ce que je peux attendre de ces deux zygotos. Cependant, Place Publique est mi figue mi raisin, à la fois dans ce que les deux savent faire bien ensemble, et ce qu’ils peuvent faire de plus médiocre. Du coup, Place Publique n’est pas un film très finaud, pas très malin non plus et il ne restera probablement pas dans les mémoires mais dans cette comédie banale, les deux acteurs/scénaristes/réalisateurs s’amusent et c’est probablement pour ça que cette complicité de tant d’années se ressent à l’écran. Le film veut surtout nous propose une comédie sur l’époque dans laquelle nous vivons et sur la difficulté de vieillir pour laisser sa place aux jeunes. Bacri était bien plus sympathique l’an dernier dans Le Sens de la Fête que j’avais adoré. On retrouve ici quelques trouvailles du scénario du film de Nakache/Toledano sur le décalage que Castro peut avoir avec la nouvelle technologie. Si tout cela peut donner l’impression que Place Publique est une suite un peu fade du film des deux réalisateurs, il n’en est rien. On retrouve tout de même ce que Bacri et Jaoui adorent dans le cinéma français, pour le meilleur et pour le pire.

Castro, autrefois star du petit écran, est à présent un animateur sur le déclin. Aujourd'hui, son chauffeur, Manu, le conduit à la pendaison de crémaillère de sa productrice et amie de longue date, Nathalie, qui a emménagé dans une belle maison près de Paris. Hélène, sœur de Nathalie et ex-femme de Castro, est elle aussi invitée. Quand ils étaient jeunes, ils partageaient les mêmes idéaux mais le succès a converti Castro au pragmatisme (ou plutôt au cynisme) tandis qu'Hélène est restée fidèle à ses convictions.

Du coup, Place Publique veut faire ce constat sombre que vieillir n’est pas toujours facile. Jean Pierre Bacri, qui a écrit le scénario, parle probablement beaucoup de lui-même au travers de son personnage et je trouve que ce côté semi-autobiographique est amusant. C’est alors raconté avec beaucoup de légèreté et de moments attachants à défaut de nous offrir un film complètement convaincant. Agnès Jaoui, derrière sa caméra, se contente plus ou moins de faire ce qu’elle sait faire de mieux, sans chercher à nous surprendre. Si le film a belle allure, il est bien trop banal pour réellement sortir du lot et c’est bien dommage alors qu’il y avait largement à faire avec cette histoire où le héros est déconnecté de tout ce qui se passe autour de lui. Finalement, Place Publique n’est probablement pas le film que j’attendais, bien en dessous des attentes que le duo pouvait créer (et notamment à cause de la bande annonce que j’avais beaucoup aimé et qui m’avait donné envie de découvrir ce film). Mais malgré un constat sans doute juste, tout est parfois trop appuyé et perdu alors de sa superbe dans un scénario qui surjoue souvent ses idées.

Note : 5/10. En bref, un film banal, malgré de bonnes idées.

Date de sortie : 18 avril 2018

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article