Critiques Séries : Find Me in Paris - Léna, rêve d’étoile. Saison 1. Episodes 1 et 2.

Critiques Séries : Find Me in Paris - Léna, rêve d’étoile. Saison 1. Episodes 1 et 2.

Find Me in Paris - Léna, rêve d’étoile / Saison 1. Episodes 1 et 2.


Nouvelle série pour pré-ado de ZDF (le France Télévision allemand), Find Me in Paris nous plonge dans l’univers de l’Opéra de Paris. D’ailleurs, le vrai Opéra de Paris a servi de décor à la série et est sponsor de cette production. Cela fait plaisir de voir des séries se dérouler dans notre capitale qui fascine tant le monde, mais cela ne veut pas pour autant dire que j’ai envie de défendre Find Me in Paris. Vous allez me dire que j’ai passé l’âge de ce genre de séries et pourtant, ce n’est pas pour cela que je suis venu la regarder. Afin d’ajouter un peu de piquant à cette aventure, il y a une histoire de voyage dans le temps qui n’est pas sans rappeler le procédé narratif d’Outlander. Du coup, c’était sympathique de voir une telle aventure se profiler sous mes yeux et je ne pouvais pas rater l’occasion de jeter un coup d’oeil à la création de Jill Girling (Ride, Queer as Folk) et Lori Mather-Welch (Queer as Folk, Ride). Alors que Find Me in Paris a déjà été renouvelée pour une saison 2, je ne sais pas si je vais aller au delà de ces deux premiers épisodes. Non pas que la capitale est desservie mais elle n’est pas servie non plus. C’est plein de trucs mignons, mais je ne suis peut-être pas assez femme, et pas assez jeune pour apprécier pleinement toute cette guimauve qui remplie ces deux premiers épisodes.

Léna Grisky est une jeune danseuse, élève de la prestigieuse école de danse de L'Opéra de Paris. Léna a un secret : accidentellement propulsée en 2018 par son fiancé Henri, elle est en réalité une danseuse promise au rang d'étoile mondiale, en 1905 !

Au delà de ça, je pense sincèrement que Find Me in Paris a un vrai potentiel pour séduire son public cible. Ce n’est pas trop crétin et c’est même bourré de jolis messages qui permettent d’apporter un peu de piquant à la série. Pour ceux et celles qui ont des rêves de ballerines, alors Find Me in Paris saura les faire rêver. Car le message n’est pas forcément mauvais même si je ne suis pas le public cible de cette petite série. La jeune Jessica Lord ne brille pas forcément sous les traits de Léna, en dehors des pas de danse qui sont pour le coup la plus belle partie de cette série. Tout le reste, et notamment les crêpages de chignons ce n’est pas spécialement ma tasse de thé. Le seul truc qui ne va pas là dedans c’est toute l’histoire fantastique autour du voyage dans le temps. C’est un truc dont la série n’avait vraiment pas besoin et qui casse bien souvent l’ambiance. Les personnages chargés de protéger l’espace temps sont ridicules et ne semblent pas du tout savoir ce qu’ils font. Ils ne sont pas armés ou vilains physiquement, ce qui ne permet pas vraiment de prendre tout ce que Find Me in Paris nous raconte au sérieux. Du coup, Find Me in Paris n’est pas la série que j’ai envie de suivre mais elle saura séduire son public de jeunes pré-ados qu’elle veut séduire.

Note : 4.5/10. En bref, dommage que la partie fantastique de la série plombe le reste.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article