Critiques Séries : Mayans M.C.. Saison 1. Episode 2.

Critiques Séries : Mayans M.C.. Saison 1. Episode 2.

Mayans M.C. // Saison 1. Episode 2. Escorpion / Dzec.


Après les bras coupés, c’est de l’huile sur le feu que Mayans M.C. nous propose cette semaine. La violence a toujours fait partie intégrante de la série mère Sons of Anarchy mais je dois avouer que Mayans M.C. élève tout cela plus ou moins d’un cran. Dans un sens, ce n’est pas une mauvaise chose mais je dirais que la série aurait pu faire mieux. Le premier épisode de Mayans M.C. n’était pas forcément brillant mais il avait des envies et surtout le besoin de présenter les personnages tout en construisant son propre univers. L’univers de la série reste très proche de ce que Sons of Anarchy a pu faire lors de ses dernières saisons, nous donnant alors l’impression de voir la saison 8 de la série mère. Cela ne veut pas dire que Mayans M.C. n’a pas sa propre identité, mais elle est uniquement définie par le changement de lieu et des personnages qui globalement tentent de faire des choses différentes. Mais rien n’a vraiment changé en soi. Avec cet épisode, la série ne laisse pas vraiment de place au hasard et décide d’entrer rapidement dans le vif du sujet mais le schéma du premier épisode semble plus ou moins déjà se répéter. Non pas que Mayans M.C. ne démontre pas un brin de potentiel, juste qu’elle ne semble pas vraiment comment savoir faire pour nous surprendre et c’est bel et bien là le problème.

A vouloir reproduire le schéma de la salle de torture (avec une torture différente) pour soutirer des informations ne change pas des bras coupés de la semaine dernière et c’est un peu redondant sur deux épisodes à la suite. Les lieux n’évoluent pas grandement et surtout n’ont pas l’âme de ceux de Sons of Anarchy. Au delà de ça, la série tente de faire évoluer ses personnages en donnant des indices sur ce que la série va pouvoir faire très prochainement. Cela ne veut pas dire que c’est mal fichu, juste que j’aurais adoré voir un truc un peu plus funky et moins dans le gore à outrance qui ne sert pas vraiment grand chose. Pour ne rien gâcher au plaisir de voir cette saison 8 de Sons of Anarchy, nous avons droit dans cet épisode à un caméo de Chuck (incarné par Michael Marisi Ornstein). C’est une bonne chose que de croiser un peu mieux les deux séries même si cela ne va pas m’empêcher de faire des comparaisons qui ne sont pas toujours très glorieuses pour Mayans M.C.. Globalement, ce second épisode n’est pas mauvais mais il n’est pas brillant non plus. Il laisse espérer des choses intéressantes pour la suite de la saison tandis que j’aimerais que Mayans M.C. soit un peu plus inventive qu’elle ne l’est actuellement.

Note : 5/10. En bref, la série peut faire mieux.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Romu 14/09/2018 13:22

Moi je trouve aussi que EZ pour un prospect la ramène un peu trop...