Critiques Séries : Mr Inbetween. Saison 1. Pilot & Episode 2 (Australie)

Critiques Séries : Mr Inbetween. Saison 1. Pilot & Episode 2 (Australie)

Mr Inbetween // Saison 1. Episodes 1 et 2. The Pee Pee Guy (Pilot) / Unicorns Know Everybody’s Name.


Nouvelle série du groupe de chaîne FX et créée par Scott Ryan (The Magicians), Mr Inbetween est une aventure qui était au départ un court-métrage. La série était au départ destinée à la télévision australienne mais les américains ont voulu se glisser dans le projet et cela a donné cette petite série. Cette série décide de mélanger comédie et drame, avec des histoires de crimes en tout genre et des vies personnelles brisées. Mais la série est bien plus touchante qu’elle ne le laisse sous entendre au premier abord, ce qui est un avantage dans le sens où c’est sur des petites frappes qui n’ont pas froid aux yeux. Scott Ryan, en plus d’avoir créé la série (et écrit les scripts des six épisodes), est aussi le héros : Ray Shoesmith. C’est le genre de père divorcé d’une pré-ado, qui a un chien (et qui adore son chien), un ami fidèle, et quelqu’un qui va creuser votre tombe si vous ne payez pas votre dette. Au fond, il n’y a rien de neuf sous le soleil mais dans un sens Mr Inbetween n’est pas sans rappeler Snatch ou Trainspotting dans des sens légèrement différents. Il y a un côté particulièrement dramatique que la série n’édulcore jamais. C’est comme si le héros était dans une impasse de sa vie et qu’il ne pourra jamais changer ou revenir en arrière. Si ce Ray est peut-être un peu comme Ray Donovan, je dirais tout de même que je préfère la série de Showtime (malgré tous les défauts qu’elle a pu avoir au fil des années).

Une petite frappe doit jongler entre ses rôles d'ex-mari, de père, de petit ami et de meilleur ami.

Scott Ryan est quelqu’un de probablement plus fort quand il s’agit de nous attacher à son héros. Il sait comment faire pour que l’on apprécie ce que le personnage nous raconte, même si Mr Inbetween ne brille pas forcément non plus. A certains moments, Mr Inbetween n’est pas sans rappeler Barry (HBO) qui a d’ailleurs été multi-récompensée lors des derniers Emmy Awards. Mais je dirais là aussi que la série de FX n’est pas aussi bonne que celle de HBO. Mr Inbetween a tout de même des qualités, notamment dans son humour. La série est rafraichissante avec son accent australien. Elle apporte une vision des choses légèrement différente et nous offre alors des idées qui fonctionnent dans cet univers. Le premier épisode ne nous donne pas suffisamment d’informations sur ce que Mr Inbetween compte devenir et le second permet à l’histoire de prend enfin forme. Le tueur avec un coeur d’or n’est pas une intrigue novatrice dans le monde des séries (ou du cinéma d’ailleurs) tant le sujet a été éculé au fil des années mais je dirais qu’il y a un truc à voir ici, qui mérite le coup d’oeil pour son sens de la narration qui change de ce que l’on a pour habitude de voir.

Note : 6/10. En bref, Mr Inbetween vaut le coup d’oeil en attendant la saison 2 de Barry.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article