Critiques Séries : The Deuce. Saison 2. Episode 1.

Critiques Séries : The Deuce. Saison 2. Episode 1.

The Deuce // Saison 2. Episode 1. Our Raison d’Être.


La première saison de The Deuce était l’une des belles surprises de la saison dernière. J’avais donc hâte de découvrir cette saison 2 qui pour le moment n’a pas de raison de décevoir. « Our Raison d’être » est une parfaite entrée en matière pour de nouveau nous plonger dans cette industrie porno et la prostitution à New York dans les années 70. Nous sommes à la fin de l’année 1977 et New York City est une ville au sommet du monde. Visuellement, la série continue de surprendre, alors qu’elle reconstitue les années 70 de façon étonnante. Il faut dire que toutes les séries de David Simon ont toujours su recréer des époques et des univers avec une volonté de rester proche de la véracité. De grands changements sont à attendre cette année alors que ce premier épisode démontre que la saison se déroulera dans des situations différentes. 5 ans ont passé depuis la fin de la saison précédente et l’on retrouve alors Candy, Vincent & Frankie et les autres personnages dans une évolution différente de leur vie. The Deuce compte bien nous montrer que les choses ont changé très rapidement car le monde évolue et bouge. New York City de 1977 n’est plus la ville qu’elle était à la fin de la saison précédente. Même si le monde dépeint l’an dernier n’a pas changé pour tout le monde pour autant.

La disparition de Frankie est l’un des trucs les plus importants de cet épisode. La série ne perd pas vraiment de temps sur ce qu’elle met en place dans le but de nous amuser autrement aussi. L’autre changement, c’est celui de Candy. Elle était mon personnage préféré de la saison précédente et Maggie Gyllenhaal mériterait bien un Emmy Awards le 17 septembre prochain. Malheureusement, elle n’a pas été nominée et je trouve ça dommage. L’épisode ne perd pas de temps afin de nous plonger dans le vif du sujet car l’épisode ne décide pas de nous rappeler de trop ce qui s’est passé quelques années auparavant. Au contraire, The Deuce veut que l’on ait déjà compris la première saison afin de pouvoir nous plonger sans rappel dans ces nouvelles aventures. La prostitution a évolué et l’industrie porno dont l’avènement est là, commence elle aussi à évoluer drastiquement. Il se passe énormément de choses dans ce premier épisode que les futurs épisodes vont devoir délier petit à petit. J’aime bien certains personnages, même si tout a encore besoin de diluant pour que l’on puisse comprendre où est-ce que The Deuce veut réellement nous emmener à la fin. Finalement, la saison 2 de The Deuce sera un beau et grand challenge que la série va devoir utiliser à sa façon. Je me demande cependant où est-ce que cela va bien pouvoir nous conduire.

Note : 9/10. En bref, une belle entrée en matière et en chair.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article