Take Two : Enquêtes en duo (Saison 1, 13 épisodes) : n'est pas Castle qui veut

Take Two : Enquêtes en duo (Saison 1, 13 épisodes) : n'est pas Castle qui veut


Avec l’arrêt de Castle, ABC a sûrement voulu trouver la suite. Ce n’est malheureusement pas avec Take Two, malgré toute la bonne volonté que peuvent mettre Rachel Bilson et Eddie Cibrian dans leurs rôles respectifs. La série décide de faire se rencontrer deux personnages qui n’ont rien à voir mais qui vont devoir travailler ensemble. Nous avons alors d’un côté Sam Swift, actrice de série policière en pleine désintoxication et qui fait la Une des magazines people. Mais il y a aussi Eddie Valetik, un ancien flic qui est maintenant détective privé. La rencontre des deux est assez folklorique mais Take Two n’arrive pas vraiment à faire en sorte que cette rencontre soit aussi passionnante à suivre que celle de Richard Castle et Kate Beckett dans Castle. Créée par des anciens scénaristes et créateurs de la série Castle, on sent que ABC a commandé cette série plus par dépit de trouver un succès similaire qu’autre chose. Le produit pourrait être intéressant mais il est trop léger et n’apporte jamais suffisamment de matière à mordre au téléspectateur pour donner envie d’aller beaucoup plus loin. Les rapports entre Sam et Eddie sont au premier abord tendus, ce qui permet de créer quelques gimmicks sympathiques sans vraiment forcer.

Nous avons aussi des personnages secondaires qui tentent d’enrober le tout et de donner aussi d’autres choses à faire en dehors de la relation entre les deux héros de la série. Take Two est un titre assez drôle pour une telle série dans le sens où c’est comme si les scénaristes avaient décidé de faire une sorte de reboot de Castle et qu’il s’agissait donc de la seconde prise d’une histoire similaire. C’est un peu ce qui se passe mais les affaires, trop légères, ne sont pas aussi passionnantes que celles de Castle. L’univers très coloré et pop de Take Two donne plus l’impression de voir une série policière canadienne au rabais plutôt qu’une vraie série avec un fond derrière. Et je dirais que je cherche encore en fond. Si l’on veut éviter les comparaisons avec Castle, tout est possible mais Take Two a bien du mal à sortir du lot de séries policières déjà présentes. La série n’est pas forcément déplaisante et saura séduire le téléspectateur français sur France 2 un lundi soir où de toute façon il n’aura pas trop de choix de faire plus. Miller et Marlowe, les créateurs de la série font ce qu’ils faisaient dans Castle au scénario, ce qui n’est pas forcément génial. Et Rachel Bilson fait ce qu’elle sait faire de mieux : du Rachel Bilson.

Si tout cela fonctionnait très bien dans Hart of Dixie ou même Newport Beach, je dirais qu’ici elle n’apporte pas forcément de la nouveauté. On a alors une resucée de tout ce qu’elle a pu faire par le passé sans que les scénaristes n’arrivent à créer une vraie identité à la série en parallèle. Au fil des épisodes on se prend au jeu des personnages et ils deviennent attachants mais ce n’est pas une série que l’on a envie de regarder avec grande impatience. Cela ressemble un peu à ce que Fox avait fait avec The Grinder, le spinoff de Bones qui était très léger et qui n’arrivaient pas à trouver une vraie identité non plus. Je ne pense pas que ABC donne une seconde saison à Take Two, non pas qu’elle ne le mérite pas dans les méandres estivales (car cela reste de la nouveauté malgré tout), mais disons qu’elle n’a pas le potentiel et les épaules suffisamment larges pour donner l’impression que tout cela peut évoluer. Un remaniement serait nécessaire et des intrigues policières plus musclées par la même occasion. Sans parler d’un fil rouge un peu plus dense que ce que cette première saison a pu nous offrir. Je ne garde donc pas de grands souvenirs de Take Two, si ce n’est celle d’un divertissement sans grand intérêt.

Note : 4/10. En bref, pas totalement déplaisant mais loin d’être indispensable.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

hitori 14/09/2018 16:15

Entre celle-ci et Deception, deux séries avec le même concept, héritières de Castle, et qui ne volent pas haut. Take two avait au moins le mérite de proposer un duo possible, contrairement au magicien qui sort de nul part. J'espère que les chaines vont arrêter de vouloir créer de nouveau un duo iconique, ou on va finir par se retrouver avec des scénarios de plus en plus débiles. A voir dans les prochaines années.

machine parpaing automatique 14/09/2018 09:51

bonne actualité merçi