Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 15. Episode 3.

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 15. Episode 3.

Grey’s Anatomy // Saison 15. Episode 3. Gut Feeling.


Alex Karev est de retour et sa journée d’Interim Chief n’était pas de tout repos. D’ailleurs, on ne peut pas dire qu’il a été aidé par tout le monde à l’hôpital. Bien au contraire. Mais je ne sais pas du tout pourquoi Bailey a décidé de le choisir lui, mais à la fin de l’épisode on sent qu’elle l’a plus ou moins regretté. La série donne alors plus de place à Alex, ce qui est rassurant vis à vis d’un personnage qui reste l’un des piliers fondateurs de Grey’s Anatomy. Il y a de bons moments, assez drôles d’ailleurs dans la pure tradition de Grey’s Anatomy. Notamment quand il vole la place de parking de Bailey et décide d’arriver à l’hôpital comme un enfant qui arrive à son premier jour d’école avec tout les espoirs qu’il peut y avoir sur son visage. Sauf que Alex ne va pas passer un moment si facile que ça. J’aime bien la façon dont Alex gère les situations qu’il doit gérer car cela change de ce que l’on a pour habitude de voir dans la série. Les changements sont intéressants et d’aventure, je dirais que c’est une très bonne nouvelle. Les compétences d’Alex dans ce rôle ne sont pas spécialement là mais ce n’est pas ce qui est intéressant. La série ne cherche pas à faire une intrigue ancrée dans une certaine forme de réalité, juste dans le but de proposer quelque chose d’autre à faire au personnage.

Alex avait besoin de respirer et il navigue dans l’hôpital à sa façon, fait face aux problèmes mais aussi aux personnages. Notamment quand il fait face à Meredith. J’ai bien aimé le moment car cela permet à chacun de dire ce qu’il pense à sa façon. Les petits nouveaux de la saison ont encore un peu de mal à se faire une vraie place. Notamment le nouvel intérêt amoureux de Meredith qui manque de caractère et d’intérêt. Je pense que Grey’s Anatomy a encore besoin de trouver ses marques cette année afin de pouvoir lancer des intrigues un peu plus efficaces. La série continue de nous préparer à un potentiel moment très intense entre Meredith et DeLuca. J’ai l’impression que Grey’s Anatomy ne peut que donner ce genre d’intrigues au personnage alors qu’elle est bien meilleure en femme à poigne, en deuil, qui cherche à mettre tout le monde à ses pieds. Elle est donc mieux dans le rôle d’un tyran qu’autre chose. Sauf que tout le monde est devenu assez ennuyeux. Link était pourtant quelqu’un de sympathique dans les deux premiers épisodes mais ici il est clairement tout le contraire.

Note : 5.5/10. En bref, un épisode moyen malgré toutes les qualités que Grey’s Anatomy continue d’avoir.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article