Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 5. Episode 2.

Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 5. Episode 2.

How to Get Away with Murder // Saison 5. Episode 2. Whose Blood is That?.


How to Get Away with Murder prend son temps et ce n’est pas plus mal. Elle a décidé cette année de ne pas aller trop vite et d’installer tranquillement les mystères de cette saison. Si la série nous a souvent habitué au contraire, à son propre détriment, elle semble vouloir faire des choses différentes cette année et je trouve ça encourageant. C’est différent des années précédentes et étant donné que l’on est dans une année charnière de la série, cet épisode est clairement là pour globalement mettre en place des choses. Ce ne sont pas des épisodes avec énormément de suspense, mais ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose non plus. Quand on prend les deux premiers épisodes de la saison, la série installe clairement un truc à sa façon, sans en faire des tonnes et en proposant également de donner un intérêt aux personnages qui change des saisons précédentes. Il n’y a pas grand chose d’exceptionnel dans cet épisode non plus. Nate est toujours en train de percer le mystère du bébé perdu de Bonnie, et les flashbacks viennent nous rappeler que son père violent lui a dit qu’elle a perdu l’enfant au moment de l’accouchement. Son père est un personnage devenu important l’an dernier et How to Get Away with Murder décide aussi de poursuivre de grandes intrigues développées sur plusieurs saisons, en développant un peu plus l’aventure.

Et dans un sens, c’est une très bonne nouvelle. Bonnie de son côté tombe pour Miller et bien que je ne sois pas vraiment intéressé là dedans, la scène de dîner entre Bonnie et Annalise vient rappeler aussi pourquoi How to Get Away with Murder est une bonne série dans ce genre de situations. Le mystère de la véritable identité de Gabriel se met petit à petite en place mais elle a besoin d’un peu d’essence à mon goût qui pourrait lui donner un intérêt différent. Comme nous sommes dans How to Get Away with Murder, nous avons aussi un cas de la semaine. Ce dernier n’est pas forcément ce que j’ai pu voir de mieux dans l’histoire de la série, mais il s’avère suffisamment correct pour nous accrocher. Disons que c’est un arc narratif qui est convenu, dans la pure tradition de ce que la série aime nous offrir comme histoire. Tout cela permet de créer aussi une petite réflexion sous jacente avec le petit message moralisateur que la série adore nous proposer à certains moments. Finalement, How to Get Away with Murder parvient à décoller petit à petit même si elle prend un peu trop son temps par rapport aux années précédentes. Mais ce côté plus lent permet aussi de poser des bases différentes à une série qui reste pleine de promesses.

Note : 6/10. En bref, How to Get Away with Murder prend son temps.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article